Des navires de guerre de la flotte française @LaPresse.ca

La France envoie des navires de guerre en Méditerranée orientale sur fond de tensions avec la Turquie

Le président français Emmanuel Macron a indiqué mercredi, que la France augmenterait sa présence militaire en Méditerranée orientale, et met en garde la Turquie contre ses agissements qui amplifient les tensions avec la Grèce.

«La situation en Méditerranée orientale est préoccupante. Les décisions unilatérales de la Turquie sur l’exploration pétrolière sont à l’origine de tensions », a tweeté le dirigeant français en français et en grec. «Celles-ci doivent prendre fin afin de permettre un dialogue pacifique entre pays voisins et alliés au sein de l’OTAN», a-t-il déclaré. Macron a ajouté que «j’ai décidé de renforcer temporairement la présence militaire française en Méditerranée orientale dans les prochains jours, en coopération avec les partenaires européens y compris la Grèce. ». La France a appelé Ankara à mettre un terme à l’exploration pétrolière et gazière dans les eaux controversées qui ont exacerbé les tensions avec la Grèce.

Peu de temps après, le Premier ministre grec Kyriakos Mitsotakis l’a remercié en tweetant: «Je remercie le président Macron pour sa solidarité. Emmanuel Macron est un véritable ami de la Grèce mais aussi un fervent défenseur des valeurs européennes et du droit international ». Auparavant, lors d’une allocution télévisée à la nation, le dirigeant grec avait envoyé un message provocateur à Ankara disant que «la Grèce ne succombera pas aux menaces et au chantage». Depuis lundi, Ankara a envoyé le navire de levés sismiques Oruc Reis sur le plateau continental grec accompagné de navires de guerre.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accepter En savoir plus