Roch Kaboré et la nouvelle représentante de la banque mondiale au Burkina Faso, Madame Maimouna Mbow Fam @ Facebook

La banque mondiale va accompagner la relance de l’économie du Burkina Faso

Au Burkina Faso, la banque mondiale entend réajuster ses programmes, afin d’aider les populations à accéder aux services sociaux de base et accompagner la relance de l’économie.

Reçue en audience le vendredi 14 août 2020, la nouvelle représentante résidente de la banque mondiale a exposé sa lettre de mission au président du Faso, Roch Kaboré. Madame Maimouna Mbow Fam s’est également enquise des priorités du pays et a levé un coin de voile sur ses objectifs. « Mon objectif, c’est de consolider les bonnes relations de partenariat et de confiance qui lient la Banque mondiale aux autorités burkinabé. », a-t-elle confié au président burkinabé.

Pour atteindre ses objectifs fixés, la représentante résidente de la banque mondiale au Burkina Faso entend travailler de concert avec les autorités de ce pays sur les problèmes du moment, auxquels est confronté le pays. Il s’agit, entre autres, des défis sécuritaires, sanitaires, humanitaires et économiques.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.