Logo du parti Les Démocrates

« Il ne s’agit pas pour le président Soglo de rejoindre Les Démocrates », Éric Houndété

L’ancien député Eric Houndété est l’invité Afrique du mercredi 12 Août 2020 sur RFI. Président du parti Les Démocrates, Eric Houndété a abordé la polémique sur l’absence de l’ancien président, Nicéphore Dieudonné Soglo, au sein de ce parti de l’opposition.

Quelques jours avant la sortie officielle du parti Les Démocrates, regroupant plusieurs personnalité de la Résistance, dont l’ex-Chef d’Etat Boni Yayi, Nicéphore Dieudonné Soglo était monté au créneau pour se désolidariser de cette initiative. Cette position de l’ancien président de la République a étonné plus d’un, connaissant son engagement au sein de l’opposition contre le régime actuel.

Sur la question, le président du parti Les Démocrates fait savoir que l’objectif n’est pas l’adhésion de Nicéphore Dieudonné Soglo. « Il ne s’agit pas pour le président Soglo de rejoindre Les Démocrates. Il s’agit pour nous de mettre en place un instrument politique auquel nous associons dans une démarche inclusive l’ensemble des leaders du pays qui partagent notre vision, à savoir rétablir la démocratie au Bénin », a-t-il expliqué.

Selon Eric Houndété, le parti Les Démocrates s’est inscrit dans une logique d’écoute envers les leaders politiques qui se retrouvent dans le même combat que lui. C’est le cas de l’ex-président Soglo dont l’avis ne sera pas négligé par les Démocrates. « Donc, nous sommes dans le processus d’écoute du président Soglo pour prendre en compte ses idées, pour prendre en compte sa pensée politique et, le moment venu, il agira comme il se doit », a ajouté Eric Houndété.

Boni Yayi, membre fondateur du parti Les Démocrates

Contrairement à Nicéphore Dieudonné Soglo, un autre ancien président, Boni Yayi, a décidé d’adhérer au nouveau parti. Mieux, il a souhaité aller au-delà du statut d’un simple membre. « Quant au président Boni Yayi, il a choisi d’adhérer directement, j’allais dire d’être membre fondateur du parti et nous avons accueilli cela avec beaucoup de joie », précise Eric Houndété.

Ancien président d’honneur du parti Forces Cauris pour un Bénin Émergent (FCBE), Boni Yayi se retrouve désormais au sein du parti Les Démocrates avec les démissionnaires des FCBE qui lui sont restés fidèles. Avec ce nouveau parti, cette frange de l’opposition compte collaborer avec les autres forces politiques qui partagent la même vision qu’elle pour la restauration de la démocratie béninoise.

2 commentaires
  1. Anonyme dit

    Quelques jours avant la sortie officielle du parti Les Démocrates, regroupant plusieurs personnalité de la Résistance, dont l’ex-Chef d’Etat Boni Yayi, Nicéphore Dieudonné Soglo était monté au créneau pour se désolidariser de cette initiative.
    Mais pourquoi veut on avoir confiance au pere SOGLO.
    Sa position ne devrait pas étonner les avertis qui le connaissaient bien .
    Il veut toujours être le chef de la basse cour. Compter sur lui serait une erreur de la part des membres du parti les démocrates en tout cas

  2. valentin dit

    Quelques jours avant la sortie officielle du parti Les Démocrates, regroupant plusieurs personnalité de la Résistance, dont l’ex-Chef d’Etat Boni Yayi, Nicéphore Dieudonné Soglo était monté au créneau pour se désolidariser de cette initiative.
    Pourquoi cela étonnerait t-il les membres du parti les démocrates.
    Pour ceux qui le connaissent bien, cela ne devrait pas les tonner. Le Pere SOGLO avait toujours trahis et c’est seulement ceux qui n’oseraient pas le dire qui l’acclameront.
    Faites votre chose sans lui serait mieux pour vous

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accepter En savoir plus