@Sahara Reporter

Ghana : des jeunes nigérians arrêtés pour arnaque et entrée illégale sur le territoire

Environs une vingtaine de ressortissants nigérians sont traduits devant la justice ghanéenne pour avoir prétendument pénétré illégalement au Ghana pour se livrer à la cybercriminalité, a rapporté Sahara Reporter.

Les nigérians au nombre de 18 ont été arrêtés alors qu’ils auraient arnaqué diverses personnes au Ghana. Selon le rapport du Daily Post, les 18 personnes, dont les âges évoluent entre 20 et 29 ans, font face à trois chefs d’accusations : obtention d’un support électronique à tort, possession d’appareils illégaux et non-respect de l’imposition d’une interdiction de voyager dans le pays. “Les 18 Nigérians ont affirmé être entrés dans le pays en avril de cette année par des routes non approuvées au moment où les frontières avaient été fermées en raison de la pandémie COVID-19”, a déclaré le surintendant RA Boateng du service de police du Ghana.

Selon lui, les étrangers se sont rendus à Wa dans la région de l’Upper West, où ils ont loué deux maisons à Dobile, une banlieue de Wa, d’où ils ont mené leurs activités de cybercriminalité. Après des investigations, la police a perquisitionné les maisons samedi et a procédé à leur arrestation. 22 ordinateurs portables et leurs accessoires, 11 téléphones portables et un appareil photo, ont été saisis sur les lieux. La police pense que ces instruments leur servaient dans le cadre de leurs opérations d’extorsion de fonds via internet.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accepter En savoir plus