Premier ministre ivoirien Hamed Bakayoko @ Facebook

Explosions à Beyrouth: réaction du premier ministre ivoirien, Hamed Bakayoko

Le premier ministre ivoirien Hamed Bakayoko s’est rendu ce lundi 10 août 2020 à l’ambassade du Liban en Côte d’Ivoire, pour signer le livre de condoléances ouvert en la mémoire des victimes des explosions survenues le mardi 04 août dernier à Beyrouth.

En visite à l’ambassade du Liban en Côte d’Ivoire, le premier ministre et ministre ivoirien de la Défense, Hamed Bakayoko, a réaffirmé la solidarité des ivoiriens au peuple libanais, suite aux incidents survenus le mardi 04 août au port de Beyrouth. “Au nom du Président de la République Alassane Ouattara et du gouvernement ivoirien, nous sommes venus exprimer notre soutien et notre solidarité au gouvernement et au peuple libanais, suite à la catastrophe survenue dans la zone portuaire de Beyrouth”, a déclaré Hamed Bakayoko après la signature du livre de condoléances.

Ceci, poursuit le ministre, “est un devoir pour nous, au regard des relations que nous entretenons avec ce pays frère, et de la forte communauté libanaise qui vit en parfaite harmonie avec nous ici, en Côte d’Ivoire. Nous présentons nos condoléances aux familles éplorées et nos vœux de prompt rétablissement aux blessés”. Cette visite du premier ministre ivoirien a été appréciée par le Chargé d’Affaires de l’ambassade du Liban en Côte d’Ivoire, Hassan Najem. Il a notamment félicité l’esprit solidaire des ivoirien à l’égard de son peuple qui traverse actuellement une situation douloureuse.

« Au moins 113 morts et 4.000 blessés »

Mardi 04 août 2020, un double explosion a secoué Beyrouth, la capitale libanaise, aux environs de 17h ravageant une grande partie de la ville. Selon les autorités, le drame est dû à l’explosion de 2.750 tonnes de nitrate d’ammonium dans le port. Un bilan encore provisoire fait état d’au moins 113 morts et 4.000 blessés, dont quatre burkinabés. Des dizaines de personnes sont toujours portées disparues. Aux dernières nouvelles, on apprend qu’un haut diplomate allemand figure parmi les victimes des explosions.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accepter En savoir plus