Scènes d’apocalypse à Beyrouth: 2 750 tonnes de nitrate d’ammonium à l’origine des explosions © RFI

Explosion à Beyrouth : Israël est prêt à aider le Liban, Macron joue les intermédiaires

Lors de la conférence de liaison vidéo organisée par la France avec les dirigeants mondiaux pour apporter une assistance au Liban, le président français Emmanuel Macron a indiqué qu’Israël «avait indiqué qu’il était prêt à aider» le Liban suite à l’explosion du port de Beyrouth, rapporte Reuters.

Israël est prêt à aider le Liban à la suite de l’explosion massive qui a dévasté sa capitale Beyrouth la semaine dernière, a déclaré dimanche le président français Emmanuel Macron lors d’une conférence de donateurs d’urgence. Israël n’a pas participé à la réunion mais les puissances qui y ont pris part se montrent réticentes à envoyer de l’argent pour aider l’économie libanaise endettée, alors même que le gouvernement est perçu par son propre peuple comme profondément corrompu. Cependant, Macron s’est voulu rassurant en martelant que « je vous garantis que cette aide n’ira pas entre des mains corrompues ».

Dans ses remarques liminaires, Macron a déclaré que la réponse internationale devrait être coordonnée par les Nations Unies au Liban. “Notre tâche aujourd’hui est d’agir rapidement et efficacement, de coordonner notre aide sur le terrain afin que cette aide soit acheminée le plus rapidement possible au peuple libanais”, a déclaré Macron depuis sa retraite d’été sur la Côte d’Azur. Le chef de l’Etat français a aussi promis dans les aides au Liban, une assistance à une enquête impartiale, crédible et indépendante sur l’explosion du 4 août. Au moins 150 personnes sont mortes dans l’explosion avec plus de 5000 blessés et 250 000 personnes sans abri. Les libanais furieux, appellent à une révolte pour renverser leurs dirigeants politiques.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accepter En savoir plus