Emmanuel-Macron @ Élysée – Présidence de la République française

Emmanuel Macron doublement endeuillé: son « mentor et mécène » a rendu son dernier souffle

Avant l’arrivée d’Emmanuel Macron à l’Elysée, en 2016, il avait connu la douleur du deuil, suite à la mort de son ami, mentor et mécène.

Le meilleur ami du président français, Emmanuel Macron, est décédé le 6 novembre 2016. Il s’appelait Henry Hermand et Macron le présentait comme un mentor et “mécène.”

A lire aussi : Boxe, jogging, isolement: ce que fait Emmanuel Macron de ses vacances à Brégançon

Selon les informations du journal Le Point, Henry Hermand, homme d’affaires et de médias, pionnier de la grande distribution en France et figure de la gauche non-marxiste, est décédé à 92 ans, après “plusieurs interventions chirurgicales”.

Pour le maire de Senlis, Pasacal Loiseleur, cité par l’AFP, au moment de ce décès, Emmanuel Macron était doublement en deuil, parce que cette disparition fait suite, 4 mois plus tard, à celle de Michel Rocard, son autre mentor. Le média indique que c’est sa victoire à la présidentielle qui lui a permis de soigner les blessures laissées par ces deux deuils incommensurables.

A lire aussi : Megxit: Meghan Markle et le prince Harry retournent au Royaume-Uni

A en croire Gala, c’est plutôt son rôle de chef d’État qui l’a encouragé à cadenasser ses émotions, préférant se réfugier derrière le masque d’homme politique. “C’est un grand affectif”, mais il cherche tellement à maîtriser ses émotions qu’il réussit à les bloquer, parfois trop”, a confié une source très proche de Brigitte Macron.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.