Alassane Ouattara et Debordo Leekunfa @ Montage

Debordo Leekunfa: ses mises en garde au président ivoirien Alassane Ouattara

Le chanteur ivoirien Debordo Leekunfa a mis le chef de l’Etat Alassane Ouattara en garde contre des tensions en Côte d’Ivoire.

Debordo Leekunfa veut rencontrer le président de la République de Côte d’Ivoire, Alassane Ouattara. A travers ce tête-à-tête, il entend l’inviter à ne pas mettre la Côte d’Ivoire à feu et à sang. “Président, écoutez-moi s’il vous plaît, ceux qui vous font négliger mes propos sont des ennemis de cette Côte d’Ivoire. J’ai pas besoin de votre argent, loin de-là, je suis du peuple et je vois et j’entends tout », a écrit le chanteur sur sa page Facebook le samedi 1er août 2020. Au lendemain de cette publication, l’artiste est revenu sur le sujet dans une vidéo en direct.

“Ce n’est pas pour Debordo mais c’est pour la Côte d’Ivoire. (…) Je n’ose voir un pays comme la Côte d’Ivoire dans un chaos. Je n’ai pas envie de le voir plonger dans un chaos hors du commun”.

Passer le flambeau à une jeune génération

Cette requête de Debordo Leekunfa répond à la réaction du président Alassane Ouattara de briguer ou pas un nouveau mandat. «Je vous demande de me laisser le temps du recueillement et de la récupération avant de vous donner une réponse très prochainement», a confié Ouattara lors du Conseil Politique du RHDP le 29 juillet 2020. Pour rappel, ce n’est pas pour la première fois que Debordo veut rencontrer le président ivoirien.

En effet, Ouattara avait annoncé le jeudi 5 mars 2020, à Yamoussoukro, qu’il ne se présenterait pas à l’élection présidentielle d’octobre 2020. A l’époque, Debordo avait félicité le chef de l’Etat pour sa volonté de passer le flambeau à une jeune génération. Mieux, l’artiste du coupé-décalé avait également sollicité une audience auprès du chef de l’État. Des requêtes restées pour l’heure sans suite.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accepter En savoir plus