gaetane
Une colonne de véhicules militaires des force armées égyptiennes @Sahel Intelligence

Crise libyenne : le président égyptien ordonne à l’armée de se tenir prête

Le président égyptien, Abdel Fattah El-Sissi, a ordonné à l’armée de maintenir les plus hauts niveaux d’alerte et de préparation à se déployer au combat, afin de protéger la sécurité nationale de l’Égypte.

L’ordre de Sissi à ses troupes survient dans un climat de haute tension avec la Turquie sur la crise en Libye. Le dirigeant égyptien a rencontré les hauts responsables militaires et leur a demandé de continuer à se tenir prêts au combat pour mener à bien toutes les tâches qui leur seront confiées, à la lumière des défis actuels dans la région, rapporte Arab News.

A lire aussi: « l’Occident gère le conflit et ne veut pas y mettre fin», les révélations de Khadafi sur la crise libyenne

Plus tôt, Al Sissi avait envoyé un message « important » au maréchal Khalifa Haftar de l’armée nationale libyenne (ANL). Ce message a été délivré par le directeur des renseignements militaires égyptiens, le major général Khaled Megawer, au quartier général de l’ANL à Ar Rajma, à l’extérieur de la ville orientale de Benghazi.

Les alliés du GNA

Sissi a ameuté ses troupes après une visite des ministres de la Défense turc et qatari à Tripoli pour rencontrer le chef du gouvernement d’accord national (GNA), Fayez Al-Sarraj, soutenu par la Turquie. Les médias libyens ont rapporté que les deux ministres avaient eu des entretiens sur le soutien militaire avec des responsables du gouvernement d’Al-Sarraj, qui contrôle actuellement Tripoli.

Ils ont également tenu des réunions avec quelques hauts responsables des différentes milices. La Libye est devenue le champ de bataille des puissances étrangères, qui se font une guerre par procuration, depuis l’éviction et le meurtre de l’ancien dirigeant, Mouammar Kadhafi, en 2011.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.