@Public Senat

Côte d’Ivoire – Troisième mandat : Soro avertit Macron que « le pays va brûler »

La décision d’Alassane Ouattara de se représenter à l’élection présidentielle en Côte d’Ivoire pour un troisième mandat controversé, a poussé Guillaume Soro à appeler le président français Emmanuel Macron à la rescousse.

Guillaume Soro s’est clairement prononcé contre le troisième mandat d’Alassane Ouattara à la tête de la Côte d’Ivoire, comme on s’y attendait. Le président de la république ivoirienne a décidé de revenir sur sa parole de ne pas briguer un nouveau mandat présidentiel. Il avait alors, été félicité par son homologue français qui a parlé de « décision historique ». Ouattara a finalement annoncé sa candidature à l’élection, créant le courroux d’une bonne partie de la classe politique du pays.

L’ancien Premier ministre ivoirien a déclaré que « maintenant que Macron s’est invité dans le débat politique ivoirien en félicitant Ouattara et en distribuant des bonnes notes, j’attends les sanctions, carton rouge ». Soro le met en garde en rappelant à Macron qu’« il existe une grande communauté française en Côte d’Ivoire, or aujourd’hui, nous sommes à quelques mois d’une élection qui sonne les prémices d’une crise pré-électorale, il prend des risques », avant de conclure : « le pays va brûler ».

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accepter En savoir plus