Alassane Ouattara, président de la République de Côte d'[email protected] Africa

Côte d’Ivoire – Troisième mandat : l’opposition et la société civile se mobilisent

La Côte d’ivoire est en passe de rentrer dans une période de crise sociopolitique, après l’annonce par le président Alassane Ouattara de briguer un troisième mandat à la tête du pays.

Longtemps hésitante, selon ce qu’il semble, l’opposition ivoirienne a finalement donné de la voix en ce qui concerne la marche à suivre pour exprimer son rejet de la candidature de Ouattara pour un troisième mandat. Mardi, réunis au siège du PDCI, les jeunes du parti avec ceux des autres plateformes d’opposition, le FPI, GPS, RACI, ont conclu qu’il faut des actions fortes contre cette candidature. Ils ont lancé un appel à manifester à toutes les couches de la population mécontentes du projet de 3e mandat d’Alassane Ouattara, après avoir dénoncé ce qu’ils appellent les dérives dictatoriales de Ouattara.

« Nous demandons à tous les ivoiriens de se joindre au mouvement de la société civile… Levons-nous dans toutes les villes dès ce jeudi 13 août pour la restauration de la démocratie et de l’état de droit », a indiqué Dahi Nestor de la jeunesse du Fpi-Eds. La manifestation de jeudi avait déjà été annoncée par des organisations de la société civile sous l’impulsion de la présidente d’Alternative citoyenne, Pulchérie Gbalet. Cette dernière, selon connectionivoirienne.net, serait recherchée pour incitation à la subversion à la suite de son appel. Des manifestations sporadiques ont éclaté depuis l’annonce de la candidature de Ouattara mais ont été vite maîtrisées par la police.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accepter En savoir plus