@Cameroun Magazine

Côte d’Ivoire – Présidentielle : Affi N’Guessan, le loup solitaire face à une meute de hyènes

Pascal Affi N’Guessan a été investi candidat du FPI à la présidentielle 2020 en Côte d’Ivoire et samedi, il a confirmé son acceptation de la mission du parti. Cependant, une autre frange du même parti, la plus grande, s’est penchée du côté de l’ancien président Laurent Gbagbo. Quelles seraient les conséquences de ce « désordre » ?

La candidature du président du Front Populaire Ivoirien (FPI) Pascal Affi N’Guessan à la présidentielle en Côte d’Ivoire est saluée par ses partisans qui l’ont suivi dans l’autre camp dudit parti. En effet, une autre partie de militants du parti rose, les autres qui sont restés fidèles au fondateur du Front populaire ivoirien, Laurent Gbagbo, ne soutiennent pas cette candidature et appellent l’ancien président à se présenter.

Il y a donc un souci à se faire pour Affi qui, sérieusement et sans détour, n’a aucune chance de gagner cette élection sans l’autre partie du FPI, la plus grande. Aussi, le FPI, uni, devrait faire peur à tout autre parti ou coalition qui se retrouve devant lui. Mais en l’état actuel des choses, il ne s’agit que d’un parti sans poids politique qui a devant lui des mastodontes comme le RHDP ou le PDCI-RDA.

De maigres chances

D’un autre côté, il est dans son intérêt, à Affi, de trouver le moyen de faire la paix avec Gbagbo et de faire une ultime tentative pour réunifier le parti, s’il est sérieux dans sa déclaration de candidature. Mais se référant à tout ce qu’il y a eu comme tentative de réunification et voyant Affi ne pas accepter de jouer un second rôle et voulant prendre la tête des affaires, ce serait une utopie d’imaginer une réunification du parti de si tôt.

Laurent Gbagbo n’étant pas sur la liste électorale de la CNI, il va sans dire qu’il ne pourra même pas se présenter à la consultation électorale. Ce développement pourrait entrer dans l’avantage d’Affi N’Guessan, mais il faut déjà savoir si Gbagbo et les pro-Gbagbo, lui apporteraient leur soutient sachant que Henry Konan Bédié annonce déjà une alliance avec le Woody de Mama. Par conséquent, Pascal Affi N’Guessan pourrait faire preuve juste de figurant dans une élection où les candidats ou potentiels candidats d’en face, ne sont pas des enfants de cœur.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accepter En savoir plus