@Abidjan.net

Côte d’Ivoire : Mabri Toikeusse quitte officiellement le RHDP et annonce sa candidature

Albert Mabri Toikeusse a officiellement mis fin à sa collaboration et celle de son parti politique, l’Union pour la démocratie et la paix en Côte d’Ivoire (UDPCI), avec le RHDP au pouvoir. Il a fait cette déclaration dimanche en dénonçant “beaucoup de suffisance, du mépris et de l’égoïsme’’.

C’est à la faveur d’une conférence de presse que l’ancien ministre de l’enseignement a annoncé publiquement son départ du RHDP. « Il y a beaucoup de suffisance chez les autres, du mépris, de l’oubli et de l’égoïsme », a souligné Mabri à propos des raisons qui lui ont fait prendre cette décision de rupture. La conférence de presse étant à la suite d’une réunion du bureau politique du parti, l’UDPCI a officiellement investi Mabri comme son candidat à la présidentielle d’octobre 2020.

A la suite de Pascal Affi N’Guessan, d’Henry Konan Bédié, de Guillaume Soro et peut-être sera-t-il suivi par Alasane Ouattara et Laurent Gbagbo, Albert Mabri Toikeusse a donc décidé de briguer aussi la magistrature suprême de Côte d’Ivoire. Une décision, qui, loin d’être surprenante, n’est que la finalité de ce qui s’observait depuis le départ de ce dernier du gouvernement. Le RHDP, loin du bloc uni et solide qu’il laisse entrevoir, semble n’avoir que pour seul socle, Alassane Ouattara, et, une erreur de sa part, verrait le parti fondre comme du chocolat.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.