Siège de la Fédération ivoirienne de [email protected]

Côte d’Ivoire: l’élection du président de la FIF suspendue pour “violations du code électoral”

Par communiqué en date du mardi 11 août 2020, la Fédération Ivoirienne de Football (FIF) a indiqué que l’élection du président de la FIF a été suspendue. Pour cause, la violation répétée du code électoral par la commission électorale.

Ce jour, mardi 11 août 2020, à 18 heures 30 minutes, le Comité d’urgence du Comité exécutif de la FIF a fait le constat, par voie d’huissier, du défaut de notification par la Commission électorale, dans le délai prescrit par les dispositions du code électoral, de sa décision aux différents candidats à la présidence de la FIF, indique un communiqué de la FIF qui ajoute : “Le mardi 11 août 2020, le Président de la FIF a reçu une note, à lui adressée par 4 membres de la Commission électorale, dénonçant les agissements du Président de leur commission et déclarant ne pas se reconnaître dans la décision que lui et certains membres de la commission ont adoptée le dimanche 09 août 2020”.

Les faits rapportés révèlent des violations graves et répétées des dispositions des articles 2 et 8 du Code électoral, ainsi que des dispositions finales dudit Code. À ce stade, le Comité d’urgence du Comité exécutif de la FIF a fait les constats suivants : “La Commission électorale a violé le Code électoral de la FIF et le mandat qui lui a été donné par l’Assemblée Générale ; la Commission a ignoré les statuts, règlements et directives de la FIF ; la confidentialité des travaux de la Commission électorale a été violée par les interventions d’un de ses membres sur les médias et les réseaux sociaux et la crédibilité des décisions de la Commission électorale est atteinte”.

Suspension du processus électoral de la FIF

Selon le communiqué du président de la FIF, Augustin Sidy Diallo, les constats, qui dénotent de la défaillance de la Commission électorale, ont conduit le Comité d’urgence du Comité exécutif de la FIF à arrêter les décisions suivantes : “Suspension du processus électoral de la FIF, en application des articles 48 et 100 des statuts de la FIF ; convocation d’une Assemblée Générale de la FIF, en session extraordinaire, en application de l’article 36 des statuts de la FIF, pour examiner les dispositions à prendre pour la poursuite des opérations électorales ; organisation de l’Assemblée Générale Extraordinaire de la FIF le samedi 29 août 2020 à Abidjan, pour délibérer sur l’ordre du jour suivant : rapport du Comité exécutif sur la décision de suspension du processus électoral ; recomposition de la Commission électorale et poursuite des opérations électorales et divers”.

Le Comité exécutif de la FIF rappelle qu’il est de son devoir de s’assurer que le processus électoral soit conforme aux textes de la FIF, de la FIFA et de la CAF, et de veiller à ce qu’il soit irréprochable.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accepter En savoir plus