Alassane Ouattara, président de la Côte d'Ivoire Capture d'écran @Youtube

Côte d’Ivoire – Cohésion sociale: Alassane Ouattara innove!

Le gouvernement ivoirien a institué lors du conseil des ministres du mercredi 05 août 2020, une « Journée Nationale du Pardon et du Souvenir » qui se déroulera le 16 décembre de chaque année.

Réunis en conseil des ministres à Abidjan ce mercredi, les membres du gouvernement ivoirien ont, sous l’égide du président Alassane Ouattara, institué une « Journée Nationale du Pardon et du Souvenir », qui se tiendra le 16 décembre de chaque année afin de commémorer, sans discrimination, la mémoire de toutes les victimes des crises survenues en Côte d’Ivoire.

Selon le gouvernement ivoirien, cette célébration se déroulera en souvenir de la journée du 16 décembre 2010, au cours de laquelle des affrontements entre militants et sympathisants des deux candidats du deuxième tour de l’élection présidentielle de 2010, ont fait de nombreuses victimes devant le siège de la Radiotélévision ivoirienne (RTI). “Un mémorial national et des mémoriaux régionaux sont prévus”, informe le porte-parole du gouvernement, Sidi Tiémoko Touré.

Jeudi 16 décembre 2010, les forces de l’ordre fidèles à Laurent Gbagbo avaient dispersé violemment les partisans d’Alassane Ouattara, faisant au moins onze morts.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accepter En savoir plus