Didier Drogba @ © AFP

Côte d’Ivoire: ce coup de gueule de Ménès sur Didier Drogba fait réagir Eto’o

La Fédération ivoirienne de football a suspendu, ce mercredi 12 août 2020, le processus électoral. Une manière, dénonce Ménès, pour mettre les bâtons dans les roues à Didier Drogba, dont la candidature fait polémique.

L’ex-éléphant de la Côte d’Ivoire, Didier Drogba, candidat à la présidence de la FIF et dont le dossier semblait avoir été validé par la commission devra encore patienter avant de crier victoire. La raison : la FIF a accusé la commission électorale d’avoir commis des irrégularités d’où la suspension jusqu’à nouvel ordre du processus électoral.

Comme bon nombre d’amoureux du cuir rond, dans cette situation qui n’a fait que trop durer, Didier Drogba pourra compter sur le soutien du consultant de Canal+, Pierre Ménès. «Total soutien à Didier Drogba, victime des honteuses magouilles politiques dans son pays où il est candidat à la présidence de la fédé. Il vit la même chose que Samuel Eto’o au Cameroun. Leur aura fout la trouille aux politicards», a tweeté le journaliste

Samuel Eto’o tempère Ménès

Face à cette intervention de Ménès, la réaction de la légende camerounaise du football, Samuel Eto’o, ne s’est pas fait attendre. «Pierre, mes combats vont au-delà de la volonté de gérer une fédé. Ce ne sont pas des politiques qui s’opposent à la volonté d’aider. Des footballeurs veulent détruire tout ce que nous avons construit sur les terrains. Parfois, c’est contre eux qu’il faut se battre. Loin des politiques», a tenté d’expliquer Eto’ Fils. Il met ainsi en exergue, l’attitude décriée des coéquipiers qui ont tourné le dos à Drogba. Et à Ménès de clarifier : «J’ai jamais parlé de la fédé, Sam, mais des bâtons qu’on t’as mis dans les roues. Je l’ai pas inventé ».

Samuel Eto’o qui semble ne pas avoir été convaincu par le consultant de Canal+ a indiqué que son terrain d’expression est le football. « Avant de regarder dans les bureaux, je regarde l’adversaire qui m’empêche inutilement sur le terrain de foot, de marquer le but du développement, avant la VAR politique», va-t-il répondre pour mettre fin au débat.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accepter En savoir plus