@Africa Check

Côte d’Ivoire – 3e mandat de Ouattara: le gouvernement interdit la marche de l’opposition

Les autorités ivoiriennes ont interdit la marche des regroupements et partis politiques de l’opposition contre un troisième mandat du président Alassane Ouattara.

Dans un communiqué en date du 12 août 2020, le ministre de l’Administration du Territoire et de la Décentralisation, Sidiki Diakité, a interdit la marche de l’opposition prévue pour ce jeudi 13 août 2020 dans plusieurs localités du pays. Selon l’autorité ministérielle, les procédures appropriées de l’occupation des espaces publics n’ont pas été respectées par les organisateurs.

“À ce jour, les services administratifs compétents n’ont fait l’objet d’aucune saisine de la part de formations politiques ou d’organisations de la société civile”, a expliqué Sidiki Diakité qui exhorte les organisateurs au strict respect de cette décision et prévient que toutes les mesures seront prises pour garantir la sécurité et la libre circulation des personnes et des biens sur l’ensemble du territoire national.

L’opposition fait la sourde oreille

L’opposition a bravé l’interdiction ministérielle et a entamé ses manifestations dans certaines localités de la Côte d’Ivoire, dont Bonoua. Les jeunes du Front Populaire Ivoirien marchent ce jeudi, contre un éventuel 3e mandat du président Alassane Ouattara. Mardi, des incidents ont éclaté à Daoukro, le fief de l’ex-président ivoirien, Henri Konan Bédié, entre ses partisans et ceux du pouvoir en place, faisant de nombreuses victimes.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accepter En savoir plus