@Reuters

Coronavirus : l’OMS assure qu’il y a de l’espoir pour endiguer le mal

Le monde a atteint les 20 millions de cas au total de COVID-19 et 750000 décès liés à la maladie respiratoire. Mais le directeur général de l’Organisation mondiale de la santé, Tedros Adhanom Ghebreyesus, a déclaré lundi qu’il y avait encore de l’espoir pour renverser le virus.

«Derrière ces statistiques, il y a beaucoup de douleur et de souffrance. Chaque vie perdue compte. Je sais que beaucoup d’entre vous sont en deuil et que c’est un moment difficile pour le monde », a déclaré Ghebreyesus lors d’une conférence de presse à Genève. “Mais je veux être clair, il y a des pousses vertes d’espoir et peu importe où se trouve un pays, une région, une ville ou une ville, il n’est jamais trop tard pour inverser l’épidémie”, a-t-il ajouté. Le patron de l’agence de santé mondiale a indiqué qu’il y avait deux éléments clés qui aideraient considérablement dans la lutte contre le coronavirus.

Il sagit, selon lui, d’un leadership national efficace et d’une action citoyenne. «… Les dirigeants doivent se mobiliser pour agir et les citoyens doivent adopter de nouvelles mesures», a déclaré Ghebreyesus. Le Directeur général a mis en évidence deux pays capables de supprimer rapidement le virus. La Nouvelle-Zélande, qui a annoncé cette semaine qu’il y avait eu 100 jours sans propagation du COVID communautaire. Et le Rwanda qui n’a signalé que six cas positifs lundi après des mois de tests COVID et de recherche des contacts presque universels.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accepter En savoir plus