Categories: Afrique - Santé

Coronavirus : le Nigeria lorgne la barre des 45 000 cas positifs

Le bilan de la pandémie du coronavirus au Nigéria a dépassé les 44 400 cas positifs, avec 304 nouveaux cas enregistrés en 24 heures, ont annoncé, mardi soir, les autorités sanitaires.

Le Centre nigérian de contrôle des maladies infectieuses (NCDC) a déclaré mardi soir que 304 nouvelles infections à la COVID-19 ont été enregistrées dans 19 États, ce qui porte le nombre total de cas confirmés dans le pays à 44 433. Depuis juillet, une moyenne quotidienne de 500 cas est recensée, même si on connait une baisse significative ces derniers jours avec 288 cas enregistrés lundi. Dans son bilan journalier, le NCDC a indiqué que le territoire de la capitale fédérale (FCT) a recensé 90 cas positifs, suivi de Lagos-59, Ondo-39, Taraba-18, Rivières-17, Borno-15, Adamawa-12, Oyo-11, Delta-9, Edo-6, Bauchi-4, Kwara-4, Ogun-4, Osun-4, Bayelsa-3, Plateau-3, Niger- 3, Nasarawa-2, Kano-1.

Le nombre de décès dû à l’épidémie dans le pays atteint désormais les 910 morts avec 14 nouveaux décès ces dernières heures. Les cas guéris continuent toutefois de croître avec un nouveau bilan établi à 31 851.

Le gouvernement fédéral a souligné la nécessité pour les Nigérians de protéger la population âgée et les plus vulnérables de l’infection en accordant une attention particulière à la communication des risques et à la priorité d’admission pour observation et traitement. Le président Muhammadu Buhari a appelé les Nigérians à continuer de faire preuve de patience et de compréhension face aux inconvénients créés par les mesures de précaution prises pour la COVID-19, en particulier la réglementation sur les lieux de culte.

Lundi, lors d’une conférence de presse virtuelle au siège de l’OMS à Genève, le directeur général de l’Organisation, Tedros Ghebreyesus, a déclaré qu’un certain nombre de vaccins est actuellement en phase 3 d’essai clinique pour prévenir la pandémie de COVID-19. «Nous espérons tous disposer d’un certain nombre de vaccins efficaces qui peuvent aider à prévenir l’infection. Cependant, il n’y a pas de solution miracle pour le moment et il n’y en aura peut-être jamais», a déclaré Ghebreyesus invitant la population mondiale à ne pas baisser la garde dans le respect des gestes barrières, seul moyen efficace pour lutter contre le fléau planétaire.

A l’échelle mondiale, les derniers comptages estiment que plus de 18 millions de cas ont été recensés depuis l’apparition du coronavirus. Le nombre de morts s’élève, lui, à plus de 689 758. Les États-Unis restent le pays, qui a, à ce jour, le plus de contaminations. Outre-Atlantique, on en compte ainsi plus de 4 667 957, selon le comptage de l’université Johns Hopkins. Après les États-Unis, suivent le Brésil, avec plus de 2 751 665 cas, et l’Inde ( plus de 1 855 745). Un triste tableau qui diverge légèrement quand on prend en considération le nombre de morts. Les États-Unis arrivent toutefois toujours en tête à ce jour, avec un bilan qui dépasse les 157 729 morts.

Publié par

Ce site utilise des Cookies pour vous fournir une meilleure expérience utilisateur.