Categories: Afrique - Santé

Coronavirus au Nigéria : le bilan de la pandémie ce 8 août

443 nouveaux cas confirmés de coronavirus ont été enregistrés au Nigéria, a annoncé, vendredi soir, l’Agence de contrôle des maladies infectieuses (NCDC).

L’Agence nigériane de contrôle des maladies infectieuses (NCDC) a confirmé, vendredi soir, 443 nouveaux cas de coronavirus dans le pays, faisant passer le bilan à 45 687, depuis le début de la pandémie. Depuis juillet, une moyenne quotidienne de 500 cas est recensée, faisant du Nigéria le pays le plus touché par la maladie en Afrique de l’ouest. Selon le NCDC, sur ces cas récents, l’Etat du Plateau vient en tête avec 103 cas, suivi par Lagos avec ses 70 cas. Les autres Etats concernés sont : FCT-60, Ondo -35, Edo-27 , Rivières-27, Kaduna-20, Osun-19, Borno-18, Oyo-18, Kwara-11, Adamawa-9, Nasawara-7, Gombe-6, Bayelsa-4, Imo-4, Bauchi-2, Ogun-2, Kano-1.

936 décès dus au coronavirus ont été dénombrés depuis le début de la crise, dont 06, ces dernières heures. Toutefois, les cas guéris continuent de croître avec 32 637 cas ce jour contre 20 663, lundi.

Le gouvernement fédéral a annoncé la prolongation de la deuxième phase de l’assoupissement du verrouillage pour quatre semaines supplémentaires. La deuxième phase en cours a été lancée le 2 juin, mais a été prolongée à deux reprises en raison du non-respect observé des protocoles et des règlements prescrits par les PTF (groupe de travail présidentiel). Revenant sur les détails du plan de réponse national approuvé par le président Muhammadu Buhari, le président du PTF, Mustapha, a déclaré que le gouvernement fédéral, à travers le groupe de travail, s’engagerait davantage avec les États et les conseils pour améliorer la sensibilisation de la communauté. Plus important encore, il a déclaré que les États, ainsi que le territoire de la capitale fédérale (FCT), seraient chargés de faire appliquer les interventions non-pharmaceutiques, en particulier le port de masques faciaux dans les lieux publics.

Récemment, le président nigérian a appelé ses concitoyens à continuer de faire preuve de patience et de compréhension face aux inconvénients créés par les mesures de précaution prises pour la COVID-19, en particulier la réglementation sur les lieux de culte. «Chaque mesure qui a été introduite pour contenir cette maladie peut avoir ses conséquences involontaires sur la vie quotidienne de notre peuple, et j’appelle donc les musulmans et les autres fidèles à continuer à faire preuve de plus de compréhension avec le gouvernement alors que nous prenons les mesures appropriées pour protéger nos gens grâce à la distanciation sociale» , a déclaré le dirigeant nigérian dans son message aux musulmans à l’occasion de la célébration de l’Aïd-el-Kabir,

A l’échelle mondiale, les derniers comptages estiment que 19,2 millions de cas ont été recensés depuis l’apparition du coronavirus. Le nombre de morts s’élève, lui, à plus de 718 000. Les États-Unis restent le pays, qui a, à ce jour, le plus de contaminations. A ce jour, on en compte près de 5 millions, selon le comptage de l’université Johns Hopkins. Après les États-Unis, suivent le Brésil et ses 2 912 212 cas, et l’Inde avec 2 033 847. Un triste tableau qui diverge légèrement quand on prend en considération le nombre de morts. Les États-Unis arrivent toutefois toujours en tête à ce jour, avec 162 812 morts au total.

Publié par

Ce site utilise des Cookies pour vous fournir une meilleure expérience utilisateur.