Categories: Afrique - Santé

Coronavirus au Ghana: le secteur privé offre un hôpital de classe exceptionnelle au gouvernement

Pour renforcer la stratégie du gouvernement contre la pandémie du coronavirus, le secteur privé ghanéen a construit un hôpital de 100 lits pour recevoir les malades atteints de la covid-19.

En seulement trois mois, soit 93 jours, le secteur privé du Ghana a construit un hôpital pour aider le gouvernement à mieux contrer les effets de covid-19. D’un montant de 7,5 millions de dollars, soit 4,3 milliards de fcfa, cet hôpital de classe exceptionnelle offert par des entrepreneurs privés, des artisans et des militaires, est autonome. Les noms de ses constructeurs et donateurs, les 536 volontaires sont gravés à l’entrée de cette enseigne sanitaire.

Inauguré fin juillet, cet hôpital d’une capacité de 100 lits vient à point nommé au Ghana qui compte plus de 41 212 cas de coronavirus avec 38 727 guéris et 215 décès. Le secteur privé ghanéen a aussi formé 1476 agents pour mener à bien la sensibilisation. La construction de cet hôpital entièrement financée par le secteur privé du Ghana est un exemple pour les secteurs privés des pays de la sous-région, notamment ceux des pays francophones.



Au Nigéria aussi, les compagnies de la chaîne de valeur pétrolière ont exprimé leur volonté d’appuyer les efforts du gouvernement dans la lutte contre le coronavirus en construisant au moins deux hôpitaux et un centre de diagnostic de classe mondiale dans chacune des zones les plus touchées du pays. Il faut rappeler qu’elles ont déjà offert 250 lits et du matériel d’appui au pays.

Publié par

Ce site utilise des Cookies pour vous fournir une meilleure expérience utilisateur.