Coronavirus au Bénin: 22 nouveaux cas confirmés de Covid-19 enregistrés

De nouveaux cas confirmés de Covid-19 sont déclarés au Bénin. Les chiffres du tableau sanitaire du pays ont changé selon le dernier bilan de l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS).

Selon les chiffres publiés à la date du 05 Août 2020 par l’OMS, 22 nouveaux cas confirmés de Covid-19 sont détectés au Bénin. Dans le bilan de l’Organisation, le Bénin compte désormais un total de 1 934 cas confirmés et 38 décès.

Le dernier bilan présenté à la date du 02 Août, par les autorités sanitaires, fait état de 1 914 cas confirmés, 1600 guéris et 38 décès. Pour optimiser la chance de guérison des patients, le Ministre de la Santé invite les populations à se faire consulter dès la manifestation du moindre signe de la maladie.

Certaines mesures restrictives toujours en vigueur

Dans le cadre de la riposte contre la pandémie, plusieurs interdictions indiquées par le gouvernement dès le début de la pandémie sont toujours en vigueur. Les boites de nuit sont contraintes de maintenir fermées leurs portes, les rassemblements de plus de 50 personnes interdits et la fréquentation des plages est également interdite.

Sur toute l’étendue du territoire national, les agents de sécurités veillent au respect strict des gestes barrières, notamment le port obligatoire de masques instauré depuis plusieurs mois.

Quelques symptômes de la Covid-19

Selon l’OMS, les symptômes les plus fréquents de la ‎Covid-19 sont la fièvre, la toux sèche et la ‎fatigue. L’Organisation précise que d’autres symptômes moins courants ‎peuvent également apparaître chez ‎certaines personnes. Il s’agit par exemple des ‎courbatures et des douleurs, une congestion ‎nasale, des maux de tête, une conjonctivite, ‎des maux de gorge, une diarrhée, une perte ‎du goût ou de l’odorat, une éruption ‎cutanée ou une décoloration des doigts de la ‎main ou du pied.

Relâchement dans le rang de la population

Malgré les sensibilisations, on n’observe pas le respect rigoureux des gestes barrières au sein de la population. Ce constat désolant est notamment fait dans les bars, buvettes et marchés. Et pourtant, l’une des conditions qui a motivé la réouverture des bars et buvettes, c’est l’obligation faite aux tenanciers de faire respecter les gestes barrières dans ces espaces de jouissance.

Il urge que les autorités à divers niveaux prennent leurs responsabilités face à cette banalisation qui se constate et qui risque de plomber les efforts du gouvernement contre cette pandémie. A défaut de penser à une nouvelle fermeture des bars, buvettes, églises, le gouvernement doit prendre des mesures draconiennes pour faire respecter le port obligatoire de masque, le lavage des mains et la distanciation sociale de 1 mètre.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accepter En savoir plus