Le leader nord-coréen Kim Jong-un

Corée du nord : Kim Jong-un fait une étonnante et rare déclaration sur l’état du pays

Le dirigent nord-coréen Kim Jong-un, a reconnu que son administration n’avait pas atteint les objectifs économiques qu’elle s’est fixée cette année. Un fait rare qui a retenu l’attention du monde.

Le presque impensable s’est produit mercredi à Pyongyang, où le chef du régime, Kim Jong-un, a reconnu devant l’ensemble du Comité central du parti que le pays n’avait pas réussi à réaliser les percées économiques qu’il avait promises ces dernières années. «L’économie ne s’est pas améliorée face aux graves situations internes et externes persistantes et aux multiples défis inattendus», a déclaré Kim, lisant une décision prise par le Comité central, selon la version en langue anglaise publiée par l’Agence centrale de presse coréenne. «La réalisation prévue des objectifs d’amélioration de l’économie nationale a été sérieusement retardée et le niveau de vie de la population ne s’est pas remarquablement amélioré», a-t-il poursuivi.

Ces déclarations du leader nord-coréen laissent tout le monde perplexe car, il s’agit de la première fois que le régime reconnait publiquement des lacunes dans l’une de ses politiques internes. La Corée du nord n’a pas connu une telle situation depuis que le désastreux troisième plan de sept ans (1987 à 1993) n’a pas réussi à empêcher une famine massive dans le pays qui a tué des milliers de personnes à la fin des années 1990.

Le souvenir de cette période historiquement difficile, connue sous le nom de mars ardu, est apparu cette année après qu’une économie étouffée par les sanctions internationales en place depuis 2018 a vu le commerce extérieur se tarir presque complètement après que le coronavirus l’ait forcé à fermer ses frontières avec la Chine et la Russie.   

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.