@DW

Combats en cours au Mozambique : après sa fuite face à Daesh, l’armée revient à la charge

Les autorités du Mozambique affirment que l’armée a été déployée pour tenter de reprendre le contrôle du port-clé de Mocimboa da Praia, qui était tombé entre les mains des islamistes, rapporte BBC.

Les combats sont en cours au Mozambique alors que l’armée, qui avait fui ses positions mercredi face à la force logistique des militants islamistes affiliés à Daesh, est revenue à la charge jeudi pour tenter de reprendre la ville. Selon BBC, la ville est proche du site de projets de gaz naturel d’une valeur de 60 milliards de dollars. L’armée mozambicaine affirme que les terroristes utilisent la population locale comme bouclier humain pendant les combats. La perte de contrôle du port de Mocimboa da Praia par les forces gouvernementales, fait suite à plusieurs jours de combat dans le nord du pays, riche en gaz.

Des dizaines de soldats auraient été tués et un bateau de patrouille coulé, tandis que l’armée affirme avoir tué une soixantaine de militants. BBC indique que « la perte de la ville a été un coup dur pour l’armée mozambicaine, qui lutte pour contenir une rébellion croissante dans la province riche en gaz de Cabo Delgado ». Mocimboa da Praia est utilisé pour les livraisons de fret vers les projets offshore à environ 60 km (40 miles), qui sont développés par des géants pétroliers, dont Total.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accepter En savoir plus