Malfrats au Burkina Faso @ Police

Burkina: un réseau de présumés malfrats démantelé à Ouagadougou

Un réseau de présumés malfrats dans la ville de Ouagadougou, spécialisé dans le blanchiment de capitaux, a été démantelé par la police nationale au Burkina Faso.

La police nationale du Burkina Faso vient de mettre fin aux activités malveillantes d’un réseau de présumés malfrats dans la capitale, Ouagadougou. Le réseau, selon la police, est composé de trois (03) malfrats, tous de nationalité étrangère, dont deux (02) étaient de passage à Ouagadougou et le troisième, leur hôte, un résident étudiant.

Les trois malfrats sont spécialisés dans le blanchiment de capitaux. Munis de cinq cent neuf (509) cartes bancaires, ils procédaient à des retraits auprès des distributeurs automatiques entre minuit et 3h du matin. Ils ont visité plus d’une cinquantaine de guichets automatiques, ce qui leur a permis de retirer et transférer vers le Nigéria, la somme de trente un million cinq cent soixante-quatre mille francs (31.564.000) FCFA entre le 06 et le 13 juillet 2020.

L’image contient peut-être : une personne ou plus et bandes
Aucune description de photo disponible.

Aucune description de photo disponible.
Aucune description de photo disponible.

Il faut noter que ce réseau a été démantelé grâce à la collaboration des populations qui ont fourni des informations nécessaires pour l’atteinte de l’objectif des forces de l’ordre. Début juillet, la police avait démantelé un réseau de 23 malfrats spécialisé dans le vol à mains armées. Au total, 26 motocyclettes, 3 tricycles et une camionnette ont été saisis au cours de cette opération.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accepter En savoir plus