Burkina Faso – Terrorisme: le couvre-feu prorogé pour deux mois dans la région de l’Est

Le couvre-feu instauré pour lutter contre le terrorisme dans la région de l’Est au Burkina Faso, a été prorogé de deux mois supplémentaires, selon le communiqué du gouverneur de cette région, le colonel Saidou Sanou.

Face à la menace terroriste qui pèse sur la région de l’Est au Burkina Faso, le gouverneur, le colonel Saidou Sanou, a instauré depuis des mois un couvre-feu dans cette région. Prévu pour être levé cette semaine, le couvre-feu a été prorogé au vu de la situation sécuritaire de la région. Selon le communiqué du gouverneur, le couvre-feu est prorogé pour deux mois supplémentaires et s’étend désormais du dimanche 2 août au vendredi 2 octobre 2020. 

Ainsi, on note la variation des horaires d’une province à une autre entre 19h et 04h. En effet, dans la province du Gourma, les horaires vont de 00h à 04h dans la ville de Fada N’gourma; de 22h à 04h dans les provinces de la Gnagna, Komondjari, Kompienga et Tapoa. Quant au reste des autres localités de la région, le couvre-feu est instauré de 19h à 04h du matin.

Le Burkina Faso fait face à la menace terroriste depuis plus de 5 ans. Certaines parties du pays sont encore sous le contrôle des groupes armés malgré les offensives militaires du gouvernement en place. Selon le bilan établi en 2019, on dénombre plus de 2 000 déplacés et de nombreux morts. Récemment, certains élèves ont été obligés d’être héliportés par l’armée pour aller composer lors des examens de fin d’année.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accepter En savoir plus