Sakina Harouna @ FB

Bénin – Sakina Harouna: de l’ombre à la lumière, l’héroïne de Wori a la reconnaissance de la Nation

L’audace, la bravoure et surtout l’engagement à défendre la vie, sont toujours récompensés par la nature. C’est la leçon que l’on retient de la distinction qui est annoncée pour l’héroïne de Wori, Sakina Harouna, qui entrera dans l’ordre national du Bénin.

Beaucoup l’ont réclamé, le gouvernement en était conscient. De l’ombre à la lumière, Sakina Harouna, exposée sous le feu des projecteurs, sera distinguée par la nation.

Celle qui est désormais appelée “l’héroïne de Wori”, un village perdu de la Commune de Tchaourou, n’est plus n’importe qui dans la république. Elle logera bientôt et pour toujours dans le grand livre des grands compatriotes, qui se sont distingués par leur dévouement pour la patrie.

Âgée de 25 ans et femme au foyer, celle qui menait une vie d’anonyme parmi la grande masse, parce que n’étant pas au service de l’Etat, ne militant pas dans des organismes humanitaires…entre néanmoins dans l’histoire nationale.

Le seul mérite, elle a osé s’engager, au risque de sa propre vie, à sauver des vies dans une société où la solidarité légendaire, signe distinctif de l’africain, cède devant l’individualisme et l’indifférence, et où le matériel prime sur l’humain. Sa distinction est donc une reconnaissance des valeurs en perdition.

Et c’est là, tout le sens de l’acte de cette jeune femme de 25 ans, qui, au-delà de la distinction qui lui sera décernée, mérite l’accompagnement de l’Etat, à travers une formation professionnelle pour qu’elle se fasse un nom au sein de la société.

Pour les agents employés par l’Etat, l’article 153 de la loi portant statut des agents permanents de l’Etat stipule dans son dernier alinéa que « la mention honorable et les décorations donnent également droit à un avancement immédiat d’échelon».

Accompagner à l’insertion professionnelle de l’héroïne Sakina Harouna, ne serait donc que justice rendue, d’autant plus que la constitution loge tous les béninois à la même enseigne.

Quid de la distinction à l’ordre nationale du Bénin?

L’ordre du Mérite du Bénin est une décoration honorifique béninoise. Créé le 24 octobre 1961, il récompense les civils et les militaires ayant rendu des services exceptionnels d’intérêt public, et leur donne droit à la reconnaissance de la nation.

Il comprend trois grades, chevalier, officier et commandeur ; ainsi que deux dignités, grand officier et grand-croix.

Historique, organisation et fonctionnement de la grande chancellerie du Bénin

La grande chancellerie de l’Ordre National du Bénin est née de la volonté de distinguer et de récompenser le mérite personnel et les services rendus par un citoyen ou un étranger à la Nation béninoise. Au Bénin, le premier ordre connu est la médaille de l’Etoile Noire, instituée par le Roi TOFFA 1er, le 1er décembre 1889 pour récompenser les citoyens du Royaume de Porto-Novo et les étrangers, dont il a pu apprécier le dévouement et les services rendus.

I – L’actuel Ordre national du Bénin
Elle est en quelque sorte l’ombre portée du président de la République.

Les autres ordres administrés par la Grande Chancellerie de l’Ordre national du Bénin sont au nombre de trois et appelés ordres secondaires. Il s’agit de :

 L’Ordre du Mérite du Bénin ;

 L’Ordre du Mérite Social ;

 L’Ordre du Mérite Agricole. Ils ont été institués respectivement par les Lois N°s 87-018, 019 et 020 du 21 Septembre 1987.

Bien que le législateur ait introduit une hiérarchie entre les divers ordres nationaux, tous concourent à un même objectif général : reconnaître les mérites exceptionnels rendus à la nation.

1) L’Ordre du Mérite du Bénin
Il est accessible aux personnes répondant aux critères ci-après

A titre civil
- Les citoyens qui se sont distingués par leur activité publique ou professionnelle, culturelle, agricole, commerciale, industrielle, politique et économique;
- Les personnes qui ont libéralement exécuté des œuvres d’intérêt public, fondé ou entretenu des institutions de bienfaisance. Toute personnalité ayant rendu des services au pays ou qui, par une aide particulièrement méritoire, s’est acquittée des titres de reconnaissance.

A titre militaire
Les agents des Forces Armées du Bénin ayant accompli au minimum douze ans de service dans des conditions particulièrement remarquables de discipline, d’honneur et de fidélité.

A titre civil et militaire
Exceptionnellement et sans condition d’ancienneté, toute personne civile ou tout agent des Forces Armées du Bénin citée pour acte remarquable de courage et de dévouement.

2) L’Ordre du Mérite Social
Il est ouvert, entre autres, à « toute personne ayant, par ses activités professionnelles ou des actes particulièrement remarquables, contribué au développement économique et social de la Nation. » La loi évoque, par ailleurs, une « distinction particulière au prix ou au péril de la vie » ou des services exceptionnels dans le domaine du travail et de l’action sociale comme condition de nomination dans cet ordre.

3) L’Ordre du Mérite Agricole
Il est destiné « à récompenser les services rendus à la nation béninoise dans le cadre de l’agriculture par toute personne physique ou morale.

II – Les structures de la Grande Chancellerie de l’Ordre national du Bénin.
Ce sont :
- Le Conseil de l’Ordre;
- Le Cabinet du Grand Chancelier;
- Le Secrétariat Administratif.

1) Le Conseil de l’Ordre comprend :
- Le Grand Chancelier-Président;
- Le Vice-Grand Chancelier-Vice-Président;
- Et six membres.
2) Le Cabinet du Grand Chancelier
Il est composé de :
- l’Attaché de Cabinet;
- l’Attaché de presse;
- le Secrétaire particulier.

3) Le Secrétariat Administratif
Il comprend :
- le service technique;
- le service administratif et financier;
- le service de la coopération militaire.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.