Palais de la présidence de la Marina

Bénin – Rénovation du palais de la Marina: Vicencia Boco s’invite dans la polémique

A la faveur de la revue de troupe effectuée ce samedi 1er Août 2020 par le président Patrice Talon à l’intérieur du palais de la Marina, le nouveau look de la présidence de la république fut dévoilé aux Béninois. Un luxe qui a suscité beaucoup de commentaires sur les réseaux sociaux et qui n’a point laissé indifférente l’ancienne ministre, Vicencia Boco.

Les Béninois savaient que beaucoup de ressources ont été mobilisées pour la rénovation du palais de la Marina, mais ne se sont jamais fait une idée des travaux effectués. A la faveur de la célébration des manifestations officielles des 60 ans d’indépendance du pays, notamment lors de la revue de troupe par le chef de l’Etat, le nouvel aspect de la présidence de la république fut révélé aux Béninois.

Une révélation qui a suscité beaucoup de commentaires sur les réseaux sociaux. Beaucoup ne comprennent pas comment on a pu injecter autant de ressources dans la rénovation du palais de la présidence qui du reste n’en avait pas besoin, alors qu’on a même pas un seul centre de santé équipé avec des matériels de pointe.

L’ancienne ministre de l’enseignement supérieur, le professeur Vicencia Boco, n’a pas non plus caché son indignation. Alors qu’elle commentait une publication d’un activiste bien réputé pour ses remarques caustiques, l’ancienne ministre de Boni Yayi n’a pas caché sa désapprobation face à cette option du gouvernement.

J’aurai préféré un centre hospitalier équipé pour soigner les milliers de morts évitables chaque année par manque d’oxygène, manque de machine de dialyse, de réanimateurs, de fils de sutures de compresse, etc. C’est beau mais ça ne vaut pas un clou face à une vue perdue“, s’est offusqué madame la ministre, qui dénonce une mauvaise orientation de ressources

Elle termine son commentaire par des allusions qui ne doivent pas plaire aux caciques du pouvoir. Les réactions n’ont d’ailleurs pas tardé à pleuvoir. Pour beaucoup de citoyens, les dépenses liées au palais de la République sont des dépenses de souveraineté et que le palais est avant tout la première image que le Bénin renvoie à l’extérieur.

Les priorités ne sont pas orientés vers le peuple

Ce qui a provoqué la levée de bouclier au sein de la population à la vue de l’aspect idyllique du palais de la Marina sont les options du régime de la rupture qui sont pour la plupart critiquées parce que ne répondant pas aux attentes réelles du peuple.

En effet, pour ceux qui se sont ligués contre cette rénovation du palais de la Marina, il y a tellement d’urgence que l’aspect antérieur du palais de la présidence ne nécessitait pas en urgence une rénovation d’autant plus que le régime précédent avait rénover le palais même si le prédécesseur n’était pas un homme de grands goûts.

Les critiques vont beaucoup plus dans le sens que les options du gouvernement ne sont pas souvent impactant pour le plus grand nombre. Pour beaucoup de concitoyens, la santé, l’école doivent être les priorités puisque ce sont ces secteurs qui induisent le développement. Mais qui malheureusement traversent encore beaucoup de turpitude.

Des argumentaires balayés du revers de la main par les soutiens du gouvernement

Pour ceux qui soutiennent le régime, c’est un faux procès qui est fait au gouvernement. Ceux ci estime que le président Patrice Talon a toujours faire de la santé et de l’éducation une priorité et beaucoup d’efforts sont déployés dans ce sens.

Ils en veulent pour preuves les différentes réformes initiées dans les trois sous secteurs de l’éducation. Sur le plan de la santé, un effort est en cours pour le renforcement des différents plateaux techniques.

 

3 commentaires
  1. la rupture dit

    Vue perdue ou vie perdue? Le commentateur a déjà tout dit en affirmant que votre mentor n’était pas un homme de gout. Il y a de quoi que vous soyez irritée par le gout de celui qui est là maintenant.

  2. Anonyme dit

    C est vraiment triste … Ce que les béninois peuvent être des aigris nés…. On voit le mal partout.
    La rénovation du Palais est critiquée.
    Tchoo… La vitrine du BENIN.
    Mme la ex ministre,veuillez bien nous épargner vos critiques inutiles.

  3. Claude dit

    Des responsables se perdent dans un débat où il faut beaucoup réfléchir avant de l’ouvrir. Spirituellement pour que ce pays bouge il faut corriger beaucoup de choses. Un palais n’est pas une maison et doit dégager de l’harmonie. Un exemple, que vous pouvez vérifier et commenter: une clôture en zig zag. Cette forme en feng shui ne génèrent et emplifient que les formes négatives. Dans un lieu de décision, c’est très négatif.

    Chaque couleur a son sens, tout comme chaque fleur.

    On investit pas pour investir.

    C’était de l’arnaque pour ce qu’on voyait du dehors clôture en zig zag et des carreaux de toilette pour un mur. Soyons sincères et respectons notre intelligence.

    Ceux qui veulent comprendre, comprendront. Merci

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accepter En savoir plus