Wilfried Léandre Houngbédji, Directeur de la communication à la Présidence du Bénin. @Présidence du Bénin

Bénin – Présidentielle de 2021: l’avis de Léandre Houngbédji sur la candidature de Patrice Talon

A quelques mois de l’élection présidentielle de 2021, la question de la candidature de l’actuel locataire du palais de la Marina cristallise les attentions. Reçu sur une radio communautaire, le directeur de la communication de la présidence de la République s’est prononcé sur la question.

Le président Patrice Talon a encore le droit constitutionnel d’être candidat en 2021. En son temps, il se prononcera sur sa candidature ou non pour l’élection présidentielle. C’est en somme la réponse du directeur général de la communication de la présidence de la République sur la question qui taraude l’esprit de beaucoup de béninois.

Reçu sur Kandi FM par Zakirou BANI DOGO et Norbert GOUNOU MORA, le chef de la communication de la présidence de la république invite les béninois à se calquer sur l’agenda du chef de l’Etat. Selon lui, si la constitution ne l’empêche pas d’être candidat en 2021, la question relative à sa candidature ne devait pas constituer une préoccupation. Il faut donc laisser le temps au président de la république pour répondre à cette préoccupation, suggère-t-il.

Se prononçant sur les mouvements de suscitation de candidature qui s’enflent ces derniers jours, Wilfried Léandre Houngbédji est on ne peut plus clair: le chef de l’Etat n’est pas derrière ces appels à un second mandat.

A l’en croire, il faut être un “béninois malhonnête” pour ne pas se rendre compte que depuis 2016, il y a eu des choses formidables qui ont été réalisées. Il y a une nouvelle dynamique qui est mise en cours et qui propulse le pays vers l’émergence.

C’est cette nouvelle dynamique, rassure-t-il, qui pousse beaucoup de jeunes, qui, voyant que le pays progresse, initient ces mouvements de suscitation de candidature pour que la dynamique se poursuive en 2021.

Patrice Talon médite sur les mouvements de suscitation de sa candidature…

Bien que la priorité actuelle du chef de l’Etat est d’aller encore plus loin dans la réalisation du programme d’action du gouvernement pour les quelques mois qui restent, il n’est pas indifférent aux appels incessants pour un second mandat.

A en croire le directeur général de la communication de la présidence de la République, Léandre Wilfried Houngbédji, le chef de l’Etat, Patrice Talon ” écoute, médite et observe. A un moment donné, il se prononcera sur la question.

Sur la question du mandat unique promis par le président de la République, Léandre Houngbédji indique que le numéro 1 béninois a fait montre de sa bonne foi en mettant le projet dans une révision constitutionnelle. Mais, rappelle-t-il, ce sont certains “politiciens qui ont voté contre cette disposition”.

A l’en croire, le président Patrice Talon n’est point lié par cette promesse. D’ailleurs, va-t-il rappeler, il avait en son temps décidé d’aviser. “2021, c’est encore loin…Donc on va certainement encore attendre des mois avant d’entendre le président se prononcer éventuellement sur cette question“, a fait savoir le patron de la communication de la présidence de la République.

1 commentaire
  1. Yaou1971 dit

    Un griot hypocrite

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accepter En savoir plus