Claudine Prudencio, présidente du parti UDBN @ PSI

Bénin : L’UDBN de Claudine Prudencio favorable à un second mandat de Talon

Les responsables du bureau politique du parti Union démocratique pour un Bénin nouveau (UDBN) sont favorables pour un second mandat du président Patrice Talon. C’est l’une des décisions issues de l’université d’été, tenue par cette formation politique, ce jeudi.

Trois mois après les élections municipales et communales du 17 Mai 2020, l’Union démocratique pour un Bénin nouveau (UDBN) de l’honorable Prudencio a tenu, ce jeudi 21 Août 2021, à Cotonou, son université d’été.

A Lire aussi: Claudine Prudencio: « Je ne peux jamais trahir mon frère de sang qu’est Patrice Talon »

Cette rencontre politique, qui a rassemblé les membres du bureau politique du parti, les responsables des circonscriptions électorales, des leaders politiques et des experts, a permis à cette famille politique de faire le point de leur participation au processus ayant conduit aux dernières élections communales et municipales.

Plusieurs autres sujets d’intérêt national ont été abordés au cours de cette université, dont le sujet relatif à la tenue de l’élection présidentielle de 2021. Après analyse du contexte politique actuel et après avoir apprécié le niveau de réalisation du Programme d’action du gouvernement (PAG), l’He Claudine Prudencio et les siens ont décidé d’accompagner le chef de l’Etat pour un second mandat.

Faible performance de l’UDBN lors des dernières communales

Contrairement à d’autres partis comme le Mouvement populaire pour la libération (MPL), le parti de l’honorable Claudine Prudencio a relevé le défi de la constitution des dossiers de candidatures pour les élections communales et municipales du 17 Mai 2020, avant de courber l’échine devant le principe des 10% à réunir sur le plan national.

En effet, selon le président de la CENA, lors d’un point de presse, le 14 Mars 2020, seuls les partis Union Progressiste (Up), Bloc républicain (Br), Forces cauris pour un Bénin émergent ( Fcbe), Mouvement des élites engagés pour l’émancipation du Bénin (Moele-Bénin), Parti du renouveau démocratique (Prd), Union démocratique pour un Bénin nouveau (Udbn), Parti pour l’engagement et la relève (PER ) ont satisfait aux exigences de la loi au terme de la première phase de l’examen de complétude. Dans le lot, un seul parti, le Mouvement populaire pour la libération (Mpl), est recalé à cette première phase.

Mais après cette étape, le parti n’a pu obtenir de conseiller à l’issue des élections communales et municipales. L’université d’été, tenue ce jeudi, a sans doute permis aux responsables du parti de relever la faiblesse du dispositif mis en place pour affronter ces élections, afin de s’ajuster pour les futures compétitions.

1 commentaire
  1. Tokounon dit

    Je suis content pour le choix que vous avez fait. Ensemble construisons la nation béninoise. Vraiment je suis trop content

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.