gaetane
Joel Aïvo - Agrégé de droit Ph: Bénin Times

Bénin: les deux leçons retenues par Joël Aïvo de ses échanges avec la diaspora

Par vidéoconférence, le professeur de droit Joël Aïvo a tenu le Jeudi 13 Août 2020 un échange avec les béninois de la diaspora. De cet échange, le potentiel candidat à l’élection présidentielle de 2021 affirme avoir retenu deux choses essentielles.

Face aux Béninois de la diaspora ce jeudi 13 Août 2020, le constitutionnaliste Joël Aïvo a eu l’honneur d’échanger, lors d’une visioconférence, avec ses compatriotes établis à l’étranger, sur la situation du Bénin. Cet échange, la première d’une série avant la prochaine élection présidentielle, a permis au potentiel candidat à cette élection de confirmer deux (2) choses:

1- où qu’ils soient établis et quelle que soit la durée de leur séjour, les compatriotes de l’étranger conservent un amour viscéral pour le Bénin, dont ils suivent les battements du cœur avec une attention particulière;

2-ces compatriotes de la diaspora sont jaloux de leur droit de prendre part à l’effort commun, en vue de l’avènement d’une société juste, démocratique et prospère.

C’est pour ces raisons qu’ils m’ont confié leurs inquiétudes sur l’état de notre pays depuis le début du quinquennat en cours. Nous avons ensemble analysé l’état clinique de notre démocratie, la situation macroéconomique du Bénin, mais aussi, et c’est ce qui compte le plus, la dégradation préoccupante de la qualité de vie des Béninois.“, a fait savoir l’agrégé de droit.

Les autres sujets abordés au cours de cet échange

En dehors de la situation critique du pays du point de vue Etat de droit et démocratie, l’ex-président de l’association béninoise de droit constitutionnel a abordé avec la diaspora d’autres sujets de préoccupation majeure.

Il s’agit des sujets relatifs à la situation de l’école de nos enfants, de l’hôpital public, des services publics, le fonctionnement des institutions de la république, des communes, le sort de la justice, l’isolement diplomatique du pays, etc.

Au terme de ces échanges, l’ancien doyen de la faculté de droit et des sciences politiques affirme être sorti de cette visioconférence avec la même satisfaction que celle qu’il a eue avec les compatriotes de l’intérieur avec lesquels il échange depuis de longs mois.

La satisfaction de se rendre compte que le peuple béninois est déterminé à ne pas abandonner son pays, mais plutôt à faire renaître le Bénin “que nous aimons tous. Je redis un grand merci à tous nos compatriotes de la diaspora qui ont pris sur eux, le temps de participer à ce dialogue citoyen“.

1 commentaire
  1. Ledoux dit

    Joel Aivo est l’espoir de demain et cela sans equivoque. Il est l’homme qu’il faut pour redonner la Lumiere a notre chere Patrie qui sombre depuis deja 4 ans

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.