José Didier Tonato- ministre du cadre de vie Ph: Bénin Révélé

Bénin – Gestion de déchets biomédicaux: les recommandations de Tonato aux centres de santé

Par communiqué en date du 18 Août 2020, le ministre du cadre de vie et du développement durable attire l’attention de certains centres et formations sanitaires sur la nécessité de s’abonner aux structures de traitement des déchets biomédicaux.

La protection de l’environnement est un devoir citoyen que certains centres de santé bafouillent, en se soustrayant aux dispositions relatives à l’abonnement à une structure de traitement pour la gestion sécurisée des déchets biomédicaux.

A Lire aussi: Bénin ; Marché de gros: la phase opérationnelle lancée par le ministre José Tonato

Pour faire cesser le piétinement des dispositions du décret n° 2002-484 du 15 novembre 2002, portant gestion rationnelle des déchets biomédicaux en République du Bénin, le ministre du cadre de vie et du développement durable, José Didier Tonato, et son collègue de la santé, par communiqué en date du 18 Août 2020, invitent les centres et formations concernés par cette violation à se mettre en règle.

Selon ledit communiqué, il suffira pour les centres de santé, ne disposant pas d’incinérateurs répondant aux normes, de s’abonner aux structures de traitement des déchets biomédicaux.

La police environnementale mise à contribution

Pour faire respecter les dispositions du décret n° 2002-484 du 15 novembre 2002, portant gestion rationnelle des déchets biomédicaux en République du Bénin, qui précisent clairement les modalités d’entreposage, de transport et de traitement des déchets biomédicaux, les deux ministres vont mettre à contribution les services de la police environnementale.

En effet, selon le communiqué du ministre du cadre de vie, la police environnementale et toutes les forces habilitées, sont instruites pour veiller au respect strict de la réglementation et infliger, au besoin, des sanctions aux contrevenants.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.