Bénin: après quelques jours de garde à vue à la BEF, un huissier déposé en prison pour recouvrement non restitué

L’huissier de justice impliqué dans un dossier de recouvrement de créance et gardé à vue à la brigade économique et financière, le lundi dernier, a été déposé ce Jeudi 20 Août 2020 à la prison civile de Cotonou.

Convoqué à la brigade économique et financière le lundi 17 Août, auditionné puis gardé à vue, l’huissier de justice impliqué dans un dossier de recouvrement financier a été présenté ce jeudi au procureur de la république près le tribunal de première instance de première classe de Cotonou.


A lire aussi: Bénin: un huissier en garde à vue à la BEF dans un dossier de recouvrement

Après avoir été écouté par le procureur dans le dossier où il a encaissé des créances pour le compte d’une banque, mais n’a pas daigné restituer les fonds, il a été décerné contre lui un mandat de dépôt.

L’auxiliaire de justice passera donc, ce jour, sa première nuit dans une cellule à la prison civile de Cotonou, en attendant que le tribunal décide de son sort dans un procès certainement pour des faits d’abus de confiance.

Retour sur le dossier de recouvrement de créances

Selon des sources proches du dossier, c’est le recouvrement d’une somme de 40 Millions de fcfa qui a conduit l’huissier de justice en prison. Sollicité par une banque de la place pour l’aider à recouvrer des créances auprès des clients insolvables, l’huissier, après l’opération de recouvrement, n’a plus restitué les fonds à son client (la banque).

Relancé plusieurs fois par le client, il a restitué une partie de l’argent. Exaspérée par le comportement de l’huissier, l’institution financière a dû porter plainte contre lui.

Convoqué à la brigade économique et financière, il a été écouté le lundi 17 Août dernier puis gardé à vue. Il a été présenté au procureur de la république ce jeudi qui a décidé de le mettre sous mandat de dépôt.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.