Justice

Angola : le fils de l’ancien président Dos Santos jeté en prison

La cour suprême d’Angola a condamné le fils de l’ancien président du pays José Filomeno dos Santos “Zenu” (ancien président du Fonds souverain d’Angola), à cinq ans de prison dans une affaire de détournement.

Accusés dans “l’affaire de 500 millions de dollars”, José Filomeno dos Santos et l’ancien gouverneur de la Banque nationale d’Angola, Valter Filipe, ont comparu vendredi 14 août 2020, devant un tribunal angolais et ont été condamnés. Le fils de l’ancien président Edouardo Dos Santos, a pris cinq ans de prison alors que le parquet avait requis sept ans. António Bule Manuel (ancien directeur du Département de la gestion des réserves de la BNA) et l’homme d’affaires Jorge Gaudens Sebastião sont également inculpés dans le procès, qui se déroule devant la chambre pénale de la Cour suprême.

Les accusés sont inculpés par le ministère public des délits de détournement de fonds, de blanchiment d’argent, de fraude et de trafic d’influence. À la base de l’affaire se trouve un transfert prétendument illégal de 500 millions USD de la Banque nationale d’Angola (BNA) sur un compte du Crédit Suisse à Londres. Un compte qui était une sorte de paiement anticipé à une société créée par les défendeurs afin de mettre en place une opération de financement pour l’Angola, d’une valeur de 30 milliards de dollars, ce qui ne s’est pas produit.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accepter En savoir plus