Afrique du Sud: Polémiques et accusations de corruption sur fond de covid-19

En Afrique du Sud, les polémiques et accusations de corruption liées à la crise sanitaire se sont multipliées ces derniers jours alors que le pays a dépassé le seuil des 500 000 infections au Covid-19 et classé cinquième pays le plus touché au monde par la crise sanitaire.

Cette semaine, c’est la plus proche collaboratrice du président, la porte-parole Khusela Diko, qui renonce temporairement à ses fonctions. La cause: un contrat public de 7 millions de dollars passé entre la province du Gauteng et l’entreprise de son mari pour fournir des masques chirurgicaux, avec un devis cinq fois supérieur au prix initial. Les masques en effet, étaient vendus 3,40 dollars l’unité, contre normalement 70 centimes. Une situation embarrassante pour le président Cyril Ramaphosa qui s’est auto-proclamé chef de la lutte contre la corruption.

Une haute corruption au sommet de l’Etat

L’Afrique du Sud qui mise sur un plan de relance astronomique de 30 milliards de dollars de fonds publics, auxquels s’ajoutent plus de 4 milliards de dollars d’aide d’urgence du FMI est souvent confrontée à de graves problèmes de corruption. Des contrats publics irréguliers avec des proches de l’ANC (African National Congress ), le parti au pouvoir, font quotidiennement la une des journaux. Les fils du président Cyril Ramaphosa , Ace Magashule par exemple, mais aussi la fille de l’ancienne ministre de la Communication, Nomvula Mokonyane, ou encore le fils du président, Andile Ramaphosa, ont été  soupçonnés dans une affaire de détournement de fonds, l’an dernier.

L’opposition appelle alors, le très controversé numéro 3 du parti, Cyril Ramaphosa,  à répondre de ces accusations. Ce à quoi le président a rétorqué qu’il était inconcevable que des individus s’enrichissent sur les fonds alloués à la crise sanitaire.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accepter En savoir plus