gaetane

USA: la Cour suprême donne son feu vert à une deuxième exécution fédérale

Après la première exécution fédérale aux Etats, depuis 17 ans, la cour suprême américaine a ordonné une deuxième exécution, prévue pour ce vendredi.

Les exécutions fédérales vont se succéder aux Etats-Unis dans les prochains jours. Ce jeudi, la plus haute juridiction américaine a donné son feu vert pour la suite des exécutions, après l’échec de plusieurs recours. Conséquence,  Wesley Purkey, âgé de 68 ans, sera le deuxième condamné à mort à être exécuté, cette semaine.

En effet, Wesley Purkey avait été reconnu coupable, en 2003, d’avoir violé et tué une jeune fille de 16 ans, avant de la démembrer et de brûler son corps, puis de jeter les cendres dans une fosse septique. Selon l’AFP, son exécution, prévue initialement, mercredi, à la prison de Terre Haute dans l’Indian (Nord), a été retardée par de multiples recours judiciaires de ses avocats et de ses proches, affirmant que le châtiment était « inhumain » pour un homme atteint de la maladie d’Alzheimer et qui souffre de schizophrénie.

« La demande de surseoir à l’exécution de la sentence de mort (…) est rejetée », selon la décision de la Cour suprême, qui invalide un jugement prononcé la veille par un tribunal de district, qui suspendait l’exécution. Quatre des neuf juges de la Cour ont, toutefois, été en désaccord avec cette décision.

Le gouvernement du président, Donald Trump, partisan d’un usage renforcé de la peine capitale aux Etats-Unis, a relancé les exécutions fédérales, après 17 ans d’interruption. Après Daniel Lee, mardi dernier, deux autres exécutions sont prévues dans le cadre fédéral, l’une vendredi et l’autre le 28 août.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accepter En savoir plus