Turquie Super Lig J-32 : Stéphane Sessegnon buteur

Le capitaine des Écureuils du Bénin a contribué à la large victoire (3-1) de Genclerbirligi sur la pelouse de Goztepe, le samedi 11 juillet. Une victoire réconfortante pour son écurie dans la course au maintien en Super Lig. A 36 ans, le club essaie de mieux gérer son « Capi ».

Alors que les deux derniers matchs de la fin de saison s’annoncent difficile pour Stephe et ses coéquipiers, pas question de laisser filer des points, lors du déplacement à Goztepe. Et les Alkaralar grâce aux réalisations de Sio (35e), Stancu (45+3) et Sessegnon (75e sur penalty) se sont donnés un bol d’air, avec 5 points d’avance sur le 1er relégable, Kayserispor.

Ce dernier a deux dernières journées d’enfer, puisqu’il doit se coltiner au leader Basaksehir et son dauphin Trabzonspor. Quant à l’écurie de Sessegnon, elle va devoir brûler la politesse à Sivasspor (3e) et Besiktas (4e) respectivement les 20 et 26 juillet 2020. Somme toute, le club a son destin en main et moins de pression pour le maintien.

Sessegnon en mode record apparitions en Super Lig

Pour sa troisième saison en Turquie, Sessegnon arrivé le 23 janvier 2018 en provenance de Montpellier atteint son record de match en première division turc. Mais en terme de stat, le capitaine est moins réaliste et plus disponible pour ses coéquipiers au fil du temps. Le poids de l’âge reste le seul argument valable pour ses performances très bénéfiques pour la montée, une saison plus tôt et le maintien presque assuré actuellement du club d’Ankara. Auteur de trois (3) réalisations et deux passes en 16 matches (2017-2018) dans l’élite, le Capi National est passé à 30 matches, 4 réalisations et 6 caviars (2018-2019), sous la liquette de la Jeunesse d’Ankara en division 2 (1.Lig).

In fine, le club bataille son billet pour le come-back dans l’élite. La saison en cours, son compteur affiche 29 matches (historique en D1 Turc pour Stephe), avec trois buts et trois passes décisives. Il pourrait avoir l’occasion de passer le cap des 30 matches, toutes divisions confondues, si le coach lui offrait quelques minutes, lors des deux matchs à venir.

Une gestion impeccable et une hygiène de vie exemplaire

Le choix de la Turquie a été vital, on peut le dire à Stéphane Sessegnon. Alors qu’il a débarqué dans sa 34e année en terre turc, le « Diego Pourri », ainsi surnommé s’est donné de la côte. Ce qui lui a valu le capitanat et autres avantages avec son club. Contrairement à son passé en France et en Angleterre, pas de dérives signalées jusque-là. L’avantage serait aussi lié au fait que le pays est hautement islamique, avec un profil conservateur … Suivez mon regard.

Mais, revenant au joueur, il est toujours irremplaçable en sélection nationale, or, seul le travail et la gestion du corps vous donne cette faveur. A 36 ans, il compte 83 apparitions, pour 24 buts et 9 passes décisives avec les Écureuils. Il est l’actuel meilleur buteur de la sélection nationale et joueur le plus capé. Crédité de 75mn, lors du dernier match gagné 3-1, Sessegnon a été laissé au banc, au terme du 0-0 contre le Yeni Malatyaspor (4 juillet 2020). Il est apparu juste 7 minutes contre Fenerbahce (7 juillet). Une bonne gestion du joueur en fin de saison ?

Qui voyez-vous comme remplaçant de Sessegnon en sélection nationale ( Team Ecureuils) ?

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accepter En savoir plus