gaetane

Terrorisme : le Sénégal construit un camp militaire à la frontière avec le Mali

Le ministère sénégalais de la défense a déclaré que le pays a entamé la construction d’un camp militaire, près de la frontière avec le Mali.

Dans le cadre du renforcement de la sécurité du territoire du Sénégal et face à la violence terroriste, qui fait rage dans le pays voisin, le Mali, les autorités sénégalaises ont annoncé qu’un camp militaire est en cours de construction dans l’est du pays, à près de 600 kilomètres (370 miles) de la capitale, Dakar, à Goudiry, près de la frontière avec le Mali. Ni le ministère ni l’armée n’ont donné de détails sur le nombre de soldats ou le type d’équipement que la base abriterait. Le Mali est aux prises avec une insurrection jihadiste, depuis huit ans, qui s’est propagée au Niger et au Burkina Faso voisins, faisant des milliers de morts et chassant des centaines de milliers de personnes de leurs foyers.

Le Sénégal n’a jusqu’à présent pas été touché, mais il a renforcé la sécurité et fourni des troupes à la force de maintien de la paix de l’ONU, au Mali, et ses tribunaux ont prononcé plusieurs peines, ces dernières années, pour «terrorisme». Des casernes, abritant des gendarmes, une force de police sous le contrôle des militaires, ont également été construites dans le nord et l’est du Sénégal. La première pierre de cérémonie du camp de Goudiry a été posée par le ministre des Forces armées, Sidiki Kaba, flanqué du chef de l’armée, le général Birame Diop, a indiqué l’armée à l’AFP. Le ministère a indiqué, dans un communiqué, que les autorités envisageaient « d’intensifier le réseau territorial » des forces de sécurité « pour s’adapter aux changements du contexte stratégique régional et intensifier la réponse aux besoins du public en termes de sécurité ».

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accepter En savoir plus