Tensions européennes : la Turquie menace l’Union européenne

Le ministre turc des affaires étrangères, Mevlut Cavusoglu a rencontré lundi, le plus haut diplomate de l’Union européenne et a menacé que son pays répondra de ses propres pas si l’Union européenne impose de nouvelles sanctions à Ankara.

Dans un rapport de Middle East Monitor, le ministre français des Affaires étrangères a déclaré la semaine dernière que les ministres de l’UE discuteraient de la Turquie le 13 juillet et que de nouvelles sanctions contre Ankara pourraient être envisagées en plus des mesures prises concernant le forage de la Turquie dans la zone économique de Chypre. Cavusoglu a mis en garde le chef de la politique étrangère de l’UE, Josep Borrell, lors d’une conférence de presse conjointe à Ankara, que «si l’UE prend des décisions supplémentaires contre la Turquie, nous devrons y répondre ».

Alors que les relations se détérioraient entre le bloc et Ankara, l’Union européenne a imposé une interdiction de voyager et un gel des avoirs à deux personnes en février pour leur rôle dans le forage de la Turquie dans la zone économique maritime de Chypre au large de l’île divisée. Cavusoglu a réprimandé l’UE pour avoir manqué à ses promesses et lié les problèmes tels que le différend chypriote et l’accord sur les migrants de 2016. Il a déclaré que la Turquie ne se laisserait pas prendre en otage par la Grèce et Chypre et a appelé l’UE à être un «honnête courtier».

A lire aussi : La Turquie accuse la France d’avoir commis des crimes en Libye

Plus tôt cette année, des dizaines de milliers de migrants ont tenté de pénétrer en Grèce via des frontières terrestres et maritimes après qu’Ankara a déclaré qu’il ne les arrêterait plus. Le flux a ralenti depuis lors, mais Cavusoglu a déclaré que la Turquie « continuera de mettre en œuvre sa décision ».

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accepter En savoir plus