gaetane

Tchad: le président Idriss Déby Itno remanie son gouvernement

Le président tchadien, Idriss Déby Itno, a procédé, mardi 14 juillet, à un remaniement de son gouvernement à neuf mois de la présidentielle.

Selon un décret de la présidence, lu à la télévision d’Etat, le président Idriss Déby Itno a apporté du sang neuf à son équipe gouvernementale, avec l’entrée de quatorze nouveaux ministres et six secrétaires d’État. En effet, le ministère des Affaires étrangères est confié à Amine Abba Sidick, actuel ambassadeur du Tchad en France, qui remplace Mahamat Zene Cherif, nouveau ministre de la Communication et porte-parole du gouvernement.

Nouvellement créé, le portefeuille de la Sécurité et de l’Immigration a été confié à Mahamat Tahir Orozi, précédemment ministre de l’Aviation civile. Par ailleurs, les autres principaux ministères-clés n’ont pas changé de mains: la Défense, les Finances et le Budget, l’Economie, la Justice, l’Administration du Territoire.

Alors que le nombre de postes est passé à 35 contre 31 précédemment, le président, Idriss Déby, a fait la part belle à la jeunesse et à la gent féminine, notamment celles des mouvements alliés à son parti. C’est un cap qui est ainsi mis sur le scrutin présidentiel du 11 avril 2021. Au pouvoir depuis la chute d’Hissène Habré, Idriss Déby Itno n’a clairement pas affiché son ambition de briguer, à nouveau, la magistrature suprême qu’il occupe depuis trois décennies.

Mais au sein de la classe politique, il n’y a aucun doute sur cette question: le maréchal de l’armée tchadienne sera bel et bien sur la ligne de départ au grand dam de ses détracteurs.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accepter En savoir plus