gaetane

Tchad: des soldats français essuient des tirs devant la résidence privée d’Idriss Déby

Des militaires français, à bord d’un véhicule 4×4, ont essuyé des tirs des soldats tchadiens, devant la résidence privée du président, Idriss Déby Itno, à N’djamena. C’est le deuxième incident du genre en l’espace d’un mois.

Des militaires et gendarmes français, à bord d’un véhicule 4×4, ont stationné devant la résidence privée d’Idriss Déby, sans se signaler. Les soldats de la garde ont ouvert le feu sur le véhicule, qui a précipitamment quitté les lieux.

Rattrapés puis conduits au renseignement militaire, les soldats français affirment avoir été sidérés par l’architecture de la mosquée, construite juste en face de la résidence du chef de l’Etat. En attendant d’approfondir les enquêtes pour infirmer ou confirmer cette version, ceux-ci ont été autorisés à regagner leur base.

C’est le deuxième incident du genre en un mois. Le 9 juin dernier, des soldats français avaient essuyé des tirs non loin de la présidence de la république dans la capitale tchadienne. Un incident de trop qui commence à faire réfléchir l’opinion du comportement de la France, qui, après tout, reste un soutien solide au régime de N’djamena.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accepter En savoir plus