Soudan: arrestation de 160 « mercenaires » en route vers la Libye

Au Soudan, 160 personnes, tentant de franchir la frontière avec la Libye, ont été arrêtées par le groupe paramilitaire, Forces de soutien rapide (RSF).

« Les forces de sécurité conjointes, postées à la frontière soudano-libyenne, ont arrêté 160 personnes, dont deux étrangers, qui allaient combattre comme mercenaires en Libye« , ont déclaré les paramilitaires soudanais des Forces de soutien rapide (RSF), dans un communiqué.

Ce groupe, dirigé par le général Mohamed Hamdan Dagalo, n’a pas décliné la nationalité des deux présumés mercenaires étrangers ni le groupe auquel ils s’apprêtaient à rejoindre, une fois en terre libyenne. « Envoyer des Soudanais pour combattre comme mercenaires en Libye est totalement inacceptable« , a déclaré Jaddo Hamdane, commandant des RSF au Darfour nord.

« Nous avons surveillé et sécurisé la frontière avec la Libye pour lutter contre l’immigration illégale, le trafic d’êtres humains et toutes les activités criminelles transfrontalières« , a-t-il ajouté.

Le conflit libyen a pris une nouvelle dimension, après l’intervention de la Turquie aux côtés du gouvernement d’union nationale et de la Russie, en faveur de l’Armée nationale Libyenne, dirigée par le maréchal Khalifa Haftar, présente dans l’est du pays.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accepter En savoir plus