Sommet extraordinaire de la Cedeao sur le Mali: IBK attaque l’imam Dicko

Le sommet extraordinaire de la Cedeao sur le Mali organisé ce lundi 27 juillet 2020 a été une occasion pour le président Ibrahim Boubacar Keita de régler ses comptes avec l’imam Dicko, figure de proue de la contestation malienne. Le chef d’Etat accuse l’imam de vouloir instaurer « un Etat islamique ».

Après la mission de paix de la Cedeao échouée jeudi dernier, l’organisation sous-régionale a convoqué ce lundi 27 juillet 2020, un sommet extraordinaire sur la situation sociopolitique du Mali. Présent à cette réunion virtuelle, le chef de l’Etat malien Ibrahim Boubacar Keita n’a pas manqué de se prononcer. Dans son intervention, IBK s’est directement attaqué à l’imam Dicko. Il accuse le chef religieux de vouloir instaurer « un Etat islamique ».

« Le but de ces manifestations organisées par l’imam Dicko est de conduire à une transition dirigée par le célèbre marabout et qui devrait ouvrir la voie à un État islamique« , a déclaré le président Ibrahim Boubacar Keita cité par RFI. « C’est là, la rançon de guerre de l’imam Dicko, un crime impardonnable. », a-t-il ajouté, dénonçant un coup d’Etat rampant de l’opposition et l’arrogance de l’imam Dicko envers les chefs d’Etat de la Cedeao. Pour IBK, « L’imam Dicko est acculé ».

« Gouvernement d’union nationale »

Pour rappel, les nouvelles recommandations issues du sommet extraordinaire de la Cedeao sur le Mali organisé ce lundi par visioconférence sont entre autre: la démission des 31 députés dont l’élection est contestée, la recomposition de la Cour constitutionnelle, ainsi que la mise en place d’un Gouvernement d’union nationale et d’une commission d’enquête pour situer les responsabilités dans les violences qui ont secoué le Mali au cours de ce mois de juillet.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accepter En savoir plus