RDC: report du procès en appel de Vital Kamerhe, condamné à 20 ans de prison

Le procès en appel du directeur de cabinet du président Félix Tshisekedi a été reporté au 7 août prochain.

Ouvert ce vendredi 24 juillet à Kinshasa, le procès en appel de Vital Kamerhe, a été reporté au 7 août pour des raisons procédurales. En effet, la partie civile, qui n’avait pas reçu l’assignation à comparaître, a estimé qu’elle n’était pas saisie régulièrement. Elle a ainsi refusé de comparaître avant la régularisation de cette situation.

Dans le fond du dossier, les avocats de Vital Kamerhe demandent toujours l’acquittement de leur client. « Il n’y a pas de détournement. Il n’y a pas de preuve de corruption », estiment ses avocats qui ont introduit une nouvelle demande de liberté provisoire au profit de l’ex-président du parlement.

Accusé d’avoir détourné des fonds destinés au programme des 100 jours du chef de l’Etat, le Directeur de cabinet qui nie les accusations se dit victime d’une cabale politique.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accepter En savoir plus