gaetane

RDC – Manif anti Malonda : la police enfonce les portes pour tabasser les citoyens (Vidéo accablantes)

Au moins, trois personnes ont été tuées, lors de manifestations dans la capitale de la République Démocratique du Congo et d’autres villes, jeudi, a déclaré un organisme des droits de l’homme des Nations Unies.

Les manifestations ont été organisées dans plusieurs villes en RDC, après la nomination d’un chef de la commission électorale qui a suscité la colère du public et de nouvelles tensions dans la coalition au pouvoir. Les manifestants étaient bouleversés par la décision de nommer Ronsard Malonda à la présidence de la Commission électorale nationale indépendante (CENI), dont la nomination a été ratifiée par l’Assemblée nationale, la semaine dernière, mais n’a pas encore été approuvée par le président.

Les partisans de Tshisekedi accusent Malonda d’être proche de l’ancien président, Joseph Kabila, qui détient toujours des pouvoirs étendus, grâce à sa majorité parlementaire, le contrôle de la plupart des ministères et de l’armée. La police a tiré des gaz lacrymogènes pour disperser des milliers de partisans du président, Félix Tshisekedi, et des militants de la démocratie, alors qu’ils marchaient dans les rues de Kinshasa, Lubumbashi, Goma et plusieurs petites villes. Dans certaines villes, la police est rentrée par la force dans les habitations pour s’en prendre aux occupants..

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accepter En savoir plus