gaetane

RDC: après sa brève interpellation, le ministre de Justice démissionne

Le gouvernement de la République démocratique du Congo a enregistré sa première démission. Ce samedi, le ministre de la justice, Célestin Tunda Ya Kasende, a rendu sa démission, deux semaines après sa brève interpellation.

« En cette occasion pathétique, j’ai pu présenter, au chef du gouvernement, tous mes remerciements, et mes remerciements également au président de la République », a-t-il ajouté, dans un message vidéo diffusé à la presse.

« Je pars du gouvernement avec la conviction que mon action au sein du ministère de la Justice a apporté une pierre à la consolidation de l’Etat de droit dans notre pays », a-t-il conclu.

Cette démission, qui survient, deux semaines après sa brève interpellation et audition par le parquet, est la preuve d’une crise profonde au sein du gouvernement du premier ministre, Sylvestre Ilunga, suite à la reforme controversée de la justice.

Depuis quelques jours, des vagues de manifestations ont lieu dans la capitale, Kinshasa, pour demander le retrait de la reforme judiciaire et dénoncer la nomination de Ronsard Malonda au poste de président de la Commission électorale nationale indépendante (CENI).

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accepter En savoir plus