Quatre ressortissants chinois enlevés dans le sud du Nigeria

Quatre ressortissants chinois ont été enlevés dans l’Etat nigérian de Cross River par des hommes armés, dans la nuit de mardi à mercredi, apprend-on de la police.

« Quatre travailleurs chinois ont été enlevés la nuit dernière par des hommes armés dont l’identité est inconnue« , a déclaré à l’AFP Irene Ugbo, porte-parole de la police de l’Etat de Cross River (Sud-Est). Selon un responsable local, les ravisseurs, au nombre de six s’étaient munis de de fusils d’assaut Kalashnikov.

L’officier de police, chargé de la protection des Chinois a été retrouvé mort, tué par balle. Pour l’heure, la police a lancé des recherches afin de retrouver les auteurs de l’enlèvement.

Les raisons du kidnapping sont encore inconnues, mais les enlèvements pour rançon, visant notamment des ressortissants étrangers, sont fréquents au Nigeria, en particulier dans le sud du pays. Les victimes sont généralement libérées quelques jours ou quelques semaines après l’enlèvement, après le paiement d’une rançon.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accepter En savoir plus