gaetane

Présidentielle en Côte d’Ivoire: « Je suis candidat, c’est mon droit », Soro revient à la charge

Guillaume Soro est plus que jamais décidé à aller à la conquête du pouvoir d’Etat, en 2020. Alors que tout semble compliqué pour sa candidature pour la prochaine présidentielle, le député de Ferké a, une nouvelle fois, renouvelé son engagement à succéder à la Alassane Ouattara.

L’ancien premier ministre de la Côte d’Ivoire ne semble pas être effrayé par la décision de la justice, qui l’écarte de la course à la magistrature suprême. Dans une déclaration publiée sur sa page Facebook, Soro a réitéré qu’il reste candidat au scrutin présidentiel du 31 octobre prochain. « Je suis ivoirien et je suis candidat, c’est mon droit« , a-t-il écrit, soulignant qu’il revient au peuple souverain d’élire son dirigeant.

A LIRE AUSSI: Côte d’Ivoire: Guillaume Soro réclame un audit international de la liste électorale

L’ancien patron de la Fesci a également saisi l’occasion pour appeler les forces vives de la nation à réclamer un audit international de la liste électorale, qui servira de base de données à cette élection. « J’en appelle aux forces vives de la nation à réclamer un audit international de la liste électorale. Personne ne devrait en avoir peur, si l’on a rien à cacher. L’on doit exiger une élection sans exclusion, si l’on est clean« , poursuit-il.

Condamné à 20 ans de prison!

Accusé de détournement de deniers publics, de blanchiment d’argent et d’atteinte à la sûreté de l’Etat, l’ex-président du parlement a été condamné à 20 ans de prison ferme par un tribunal d’Abidjan. Un verdict qui l’écarte de la course à la présidentielle du 31 octobre 2020.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accepter En savoir plus