gaetane

Présidentielle de 2020 en Côte-d’Ivoire: désormais 3 options s’imposent au pays

La mort du premier ministre ivoirien, Amadou Gon Coulibaly, change la donne politique, relative à l’élection présidentielle de 2020. Dans une analyse sur Frissons radio, l’expert en question électorale, Joël Atayi Guèdègbé, estime que, désormais, 3 options s’imposent au pays de feu Félix Houphouët-Boigby.

Le puzzle de la présidentielle de 2020 se complique davantage pour le président, Alassane Ouatara, après le décès de son premier ministre, Amadou Gon Coulibaly, candidat à l’élection présidentielle de 2020. Cette disparition subite du premier ministre ivoirien change radicalement la donne politique. Reçu sur Frissons radio, l’expert en questions électorales estime que, désormais, trois options possibles s’imposent au Ivoiriens.

Selon le politologue, Alassane Ouatara pourrait surfer sur cette situation pour revenir sur sa décision de se retirer de la course et prétendre à un troisième mandat.

La deuxième option, selon Joël Atayi Guèdègbé, c’est qu’Alassane Ouatarra peut tenter de faire des arrangements au sein de sa famille politique. Il peut entamer une procédure de réconciliation entre l’ex-président de l’assemblée nationale, Guillaume Soro, et Marcel Amon-Tanoh, son ministre des Affaires étrangères, qui n’avait pas digéré la désignation d’Amadou Gon Coulibaly.

Enfin, le politologue Joël Atayi-Guèdègbé pense que l’autre option, qui s’offre au président ivoirien, est de tendre la perche ou d’user de son influence, pour adouber Ahmed Bakayoko, qui jouit actuellement d’une certaine affection ou plutôt se pencher du côté de Daniel Kablan Dunca, l’actuel vice-président.

L’option du vice-président, Daniel Kablan Dunca, selon le politologue béninois, serait la plus utile aux Ivoiriens, parce que ce dernier a l’avantage de n’être ni Bété, ni Dioula ni Baoulé et peut, par conséquent, réunir les Ivoiriens.

2 commentaires
  1. Elijah dit

    Hum. Daniel Kablan Duncan et non Dunca.
    Par ailleurs, il appartient au même groupe que les baoulés, le groupe Akan.
    Et pour finir ADO n’a pas plusieurs options que de se présenter lui-même…Le contraire étonnerait. De surcroît Nzueba n’est-il pas candidat!?

  2. Elijah dit

    ADO n’a pas d’autre choix que de se présenter étant entendu que Nzueba a été investi par le PDCI. Donc la mort de GON…
    Par ailleurs Daniel Kablan Duncan et non Dunca appartient au groupe Akan dont fait partie les Baoulés. Donc…

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accepter En savoir plus