Présidentielle au Burkina: l’opposant Zéphirin Diabré investi candidat de l’UPC

Au Burkina Faso, l’Union pour le progrès et le changement (UPC), parti d’opposition a investi ce samedi, au palais des sports de Ouagadougou, son président, Zéphirin Diabré comme candidat à la présidentielle de novembre prochain.

Sans tambour ni trompette, le chef de file de l’opposition burkinabé, Zéphirin Diabré a été investi candidat de son parti à l’issue du congrès tenu ce samedi à Ouagadougu. « Je jure solennellement ici et maintenant de m’investir en votre nom, corps et âme, dans ce combat pour la renaissance du Burkina Faso« , a déclaré M. Diabré, 61 ans.

Arrivé deuxième à la présidentielle de 2015 derrière Roch Kaboré, cet ancien ministre de Blaise Compaoré, très critique envers le régime en place prône un vrai changement dans la méthode de gouvernance. Pour y arriver, l’opposant devra se passer de plusieurs candidats, dont le président sortant et le chef du CDP, Eddie Kombiogo, proche de Compaoré.

Ce scrutin s’annonce tendu dans un contexte sécuritaire très particulier avec la multiplicité des attaques terroristes dans le nord du pays. Une raison qui avait poussé le parlement à voter une résolution pour demander le report des législatives prévues pour la même période.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accepter En savoir plus